Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Joe Biden remporte l'élection présidentielle américaine et bat Donald Trump — la carte des résultats

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Joe Biden remporte l'élection présidentielle américaine et bat Donald Trump — la carte des résultats
Joe Biden le mercredi 4 novembre à Wilmington, Delaware. © Stefani Reynolds/Bloomberg via Getty Images

Le prochain locataire de la Maison Blanche sera donc démocrate. Joe Biden remporte l'élection présidentielle américaine et devient le 46e président des États-Unis. Après quatre jours de suspens, l'Associated Press a finalement annoncé sa victoire face à Donald Trump, samedi 7 novembre, en fin de matinée (vers 17h30, heure française). L'issue de l'élection était déjà donnée dans la matinée vendredi 6 novembre (vers 15h en France), lorsque le candidat démocrate a dépassé son concurrent en Pennsylvanie, comme le montrait la projection de Decision Desk HQ. Cet état lui a permis d'obtenir au moins 273 grands électeurs, soit 3 de plus que la majorité de 270 nécessaire.

Même s'il reste encore quelques bulletins de vote à dépouiller en Pennsylvanie, l’avance de Joe Biden sur Donald Trump lui garantit désormais la victoire. Au total, Joe Biden a déjà obtenu environ 4 millions de voix de plus que l’actuel président américain, et cet écart pourrait s’agrandir car le décompte se poursuit dans plusieurs Etats. Mais il ne faut pas s'attendre à ce que Donald Trump admette sa défaite, il a déjà déclaré avoir gagné l'élection et dénoncé sans preuve "une fraude électorale" en faveur des Démocrates. De nouveaux rebondissements sont donc à prévoir.

Suivez notre direct pour être au courant des derniers résultats tout au long de la journée.

Le candidat qui remporte plus de 270 électeurs — soit la majorité absolue — est assuré d'être élu président, découvrez notre carte mise à jour :

La carte ci-dessus est mise à jour avec les données de Decision Desk HQ (DDHQ), une entreprise spécialisée dans l'analyse de données électorales. DDHQ est partenaire de plusieurs médias en ligne américains, dont Business Insider. Un État est colorié en rouge lorsque Donald Trump y est donné gagnant, et en bleu lorsque c'est Joe Biden. Cela peut intervenir avant que l'intégralité des votes soient comptés, si DDHQ estime que la tendance est suffisamment claire.

Pourquoi Decision Desk HQ (DDHQ) et Business Insider France ont annoncé la victoire de Joe Biden avant d’autres médias : Depuis le début de notre suivi de l’élection présidentielle américaine, Business Insider France s’est fié aux données de Decision Desk HQ, une entreprise spécialisée dans l'analyse de données électorales, partenaire de plusieurs médias américains dont Business Insider.

Vendredi matin heure locale (vers 15h, heure française), DDHQ a annoncé que, selon ses projections, Joe Biden remportait la Pennsylvanie et ses grands électeurs, lui permettant de dépasser le nombre minimum de 270 grands électeurs nécessaire pour gagner l’élection présidentielle. DDHQ a fait cette projection avant la fin du décompte en Pennsylvanie en estimant que la marge était suffisamment importante pour déclarer Joe Biden vainqueur, et non pas seulement en tête.

Pour en savoir plus, Business Insider US explique la démarche en détails dans cet article.

Suivez les derniers développements en direct ci-dessous (horaires en heure de Paris) :

Jeudi 12 novembre, 11h53 — Donald Trump l'emporte dans l'Alaska et en Caroline du Nord. La Géorgie est le dernier état sans vainqueur clair, d'après Decision Desk HQ.

18h40 — Joe Biden remporte également le Nevada, selon Decision Desk HQ. Selon leur décompte, son nombre de grands électeurs assuré est maintenant de 279.

Samedi 7 novembre, 17h43 — Joe Biden remporte l'élection présidentielle américaine face à Donald Trump, annonce officiellement l'Associated Press.

18h06 — Le live est suspendu pour ce soir. Rendez-vous lundi matin pour de nouvelles informations.

17h58 — La présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a qualifié Joe Biden de "président élu" lors d'une conférence de presse. "Ce matin, il apparaît évident que l’équipe Biden-Harris va gagner la Maison Blanche", a-t-elle déclaré.

16h52 — La Géorgie va procéder au recompte des votes car il y a moins de 0,5 % d'écart entre Joe Biden (en tête) et Donald Trump. Les résultats de cet État pourraient ne pas être homologués avant fin novembre, rapporte l'AFP. Même s'il ne remportait finalement pas la Géorgie, Joe Biden gagnerait quand même l'élection présidentielle grâce aux 20 grands électeurs de la Pennsylvanie.

15h40 — L'équipe de campagne de Donald Trump rappelle que "cette élection n'est pas finie."

14h51 — Joe Biden serait déclaré vainqueur de l'élection grâce à la Pennsylvanie, selon les prévisions de Decision Desk HQ. Les derniers votes dépouillés permettent de projeter une victoire du Démocrate dans cet Etat. Avec les 20 grands électeurs ajoutés à son total, Joe Biden disposerait de 273 grands électeurs et serait donc élu 46e Président des États-Unis.

10h28 — Joe Biden est désormais en tête en Géorgie, avec 49,39 % des votes contre 49,37 % pour Donald Trump. Sans la Géorgie, Donald Trump ne pourra pas gagner l'élection. Tous les yeux sont désormais rivés sur cet État, qui a encore des bulletins de vote à dépouiller.

10h09 — Le dépouillement continue dans les États qui n'ont pas encore donné leurs résultats. En Géorgie, Joe Biden n'est plus qu'à 463 voix de Donald Trump, selon Decision Desk HQ. En Pennsylvanie, un peu plus de 18 000 votes séparent les deux candidats. Si Joe Biden rattrapait Donald Trump et gagnait la Pennsylvanie, il remporterait l'élection présidentielle avec 273 grands électeurs.

Vendredi 5 novembre, 9h45 — Donald Trump dénonce une fraude électorale. L'actuel président s'est exprimé lors d'une allocution à la Maison Blanche jeudi soir (dans la nuit de jeudi à vendredi heure française). "Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous comptez les votes illégaux, ils peuvent essayer de nous voler l'élection", a affirmé Donald Trump, sans preuve. Certaines chaînes de télévision comme USA Today ont arrêté la diffusion de son discours en direct, estimant qu’il propageait de fausses informations.

18h47 — Le live est suspendu pour ce soir. Rendez-vous demain matin pour de nouvelles informations.

18h40 — L'Arizona, le Nevada, la Pennsylvanie, la Géorgie, la Caroline du Nord et l'Alaska n'ont toujours pas fini le dépouillement. Le scrutin est toujours très serré entre Donald Trump et Joe Biden.

18h37 — Donald Trump a déposé un recours en justice pour obtenir la suspension du décompte des votes en Pennsylvanie, alors que l'écart se resserre dans cet état clé entre l'actuel président et Joe Biden.

16h26 — Le Nevada devrait annoncer de nouveaux résultats dans 90 minutes (vers 18h heure française). D'après les résultats actuels de Decision Desk HQ, Joe Biden l'emporterait de peu dans cet état clé avec 49,33 % des votes, face à 48,69 % pour Donald Trump.

15h24 — Donald Trump a tweeté "ARRÊTEZ LE DÉCOMPTE !", alors que Joe Biden est proche de la victoire.

15h00 —Le dépouillement est presque terminé en Géorgie. Il reste environ 50 000 bulletins de votes à comptabiliser, selon CNN. Pour le moment, Donald Trump est légèrement en tête avec 49,57 % des voix, mais Joe Biden est juste derrière, avec 49,20%, selon Decision Desk HQ.

Comme moins de 20 000 votes séparent les deux candidats, les dernières minutes du décompte devrait s'avérer décisives. Le secrétaire d'État de la Géorgie doit faire le point à 10h30 heure locale (16h30 heure française).

10h40 — L'équipe de campagne de Donald Trump a entamé des procédures judiciaires dans le Michigan, en Géorgie et en Pennsylvanie, afin d'y stopper le dépouillement des votes par correspondance, dans la soirée de mercredi (soit dans la nuit de mercredi à jeudi en France). Le décompte se poursuit malgré tout. De nouveaux résultats devraient tomber pour la Géorgie à partir de 9h du matin, heure locale, donc dans l'après-midi en France.

Jeudi 5 novembre, 10h20 — Après sa victoire dans le Michigan et le Wisconsin, Joe Biden est plus proche que jamais de la victoire. S'il remporte l'Arizona et le Nevada, il obtiendra les 270 grands électeurs nécessaires. Mais Donald Trump pourrait lui compliquer la tâche. Son équipe a demandé un recomptage des votes dans le Michigan et le Wisconsin. Dans ce dernier, la loi autorise en effet un réexamen des résultats lorsqu'il y a moins d'1% de différence entre deux candidats, ce qui est le cas aujourd'hui.

22h35 — Decision Desk HQ projette une victoire de Joe Biden dans le Michigan. Avec le Wisconsin, c'est un nouvel Etat remporté par Trump en 2016 qui bascule côté Démocrate. Joe Biden n'est plus qu'à 17 grands électeurs des 270.

21h17 — Joe Biden remporte le Wisconsin, selon Decision Desk HQ. Le démocrate totalise maintenant 237 grands électeurs. Plus tôt dans la journée, l'équipe de campagne de Donald Trump a indiqué qu'elle allait demander un recomptage des voix dans l'Etat.

18h00 — Le live est suspendu pour ce soir, rendez-vous demain matin pour plus d'informations.

17h40 — Comment chaque candidat peut encore gagner. Avec sept Etats encore indécis, Donald Trump et Joe Biden ont chacun un "chemin" vers la victoire. Ce dernier a plus d'options que son adversaire républicain pour obtenir les 270 votes électoraux nécessaires à sa victoire.

Cependant, les trois principaux États industriels de la "rust belt" que Biden pourrait gagner pour atteindre les 270 — Michigan, Wisconsin et Pennsylvanie — sont toujours en train de compter leurs bulletins de vote. Si la Géorgie opte pour Biden, il pourrait se permettre de perdre deux de ces trois États, qui ont coûté à Hillary Clinton l'élection de 2016.

Le chemin de Trump est plus compliqué, mais il existe. S'il gagne la Géorgie, Trump devra gagner au moins deux des trois États. Les bulletins de vote en suspens dans les comtés de Fulton et Dekalb, denses et à tendance démocrate, sont un indicateur d'espoir pour la campagne de Biden, mais rien n'est joué.

La même dynamique vaut pour les votes restants dans les zones les plus peuplées du Wisconsin et du Michigan.

15h49 — La Bourse de New York ouvre en hausse, mais pas d'euphorie. Selon Bloomberg, le NASDAQ était en hausse de 3,3% vers 15h30 (heure de Paris), le S&P 500 en hausse plus mesurée d'1,6%. La perspective d'un Congrès divisé entre majorité démocrate à la Chambre et républicaine au Sénat refroidit les investisseurs : si les élus n'arrivent pas à se mettre d'accord sur un plan de sauvetage de l'économie post-COVID, la reprise pourrait être plus compliquée que prévu.

15h00 — Quand peut-on espérer connaître les résultats des derniers États manquants ?

Ce mercredi 4 novembre après-midi (heure française), 8 des 50 États américains doivent encore finir de compter les votes qui départageront Donald Trump et Joe Biden dans la course à la Maison Blanche. Les résultats pourraient mettre plusieurs jours à arriver. Voici les prévisions état par état :

- L'Alaska devrait mettre plusieurs semaines à rendre son verdict, car les votes anticipés et par correspondance ne seront pas comptabilisés avant le 10 novembre. Mais la victoire de Donald Trump dans cet État historiquement républicain ne fait aucun doute. Le président sortant y a déjà obtenu près de 60 % des voix à seulement 30 % du décompte.

- En Pennsylvanie, le dépouillement doit reprendre ce mercredi matin, heure locale (dans l'après-midi en France). Les autorités ont déclaré que la plupart des votes seraient comptabilisés d'ici vendredi 6 novembre. Les votes par correspondance restants devraient aller en faveur des démocrates. Nous devrions en savoir plus sur le résultat probable dans cet État clé dès ce soir.

- Le Michigan pourrait ne donner ses résultats définitifs que vendredi matin. À l'heure actuelle, plus de 99 % des votes ont déjà été comptabilisés et Joe Biden l'emporterait de peu (49,47% face à 48,97% pour Donald Trump). Mais tout peu encore basculer.

- Le Wisconsin devrait bientôt lever le suspens, le décompte doit reprendre ce mercredi matin. Même si le gouverneur avait initialement prévu d'avoir les résultats définitifs "au plus tard le lendemain de l'élection", le dépouillement a pris du retard. Tout comme le Michigan, cet État sera décisif pour départager Donald Trump de Joe Biden. Le démocrate vient de passer en tête dans les résultats provisoires de Decision Desk HQ, mais à moins d'un point d'écart de son concurrent. Il est encore trop tôt pour se prononcer.

- La Caroline du Nord devait donner ses résultats le soir même de l'élection, mais le décompte a pris du retard suite à l'ouverture prolongée de certains bureaux de vote. Nous devrions en savoir plus rapidement. Donald Trump est pour le moment gagnant avec un peu plus de 50 % des votes dans les résultats provisoires.

- La Géorgie, autre swing state crucial de cette élection, vient de reprendre le décompte des votes mercredi matin (heure locale). Les autorités ont indiqué qu'en cas de scrutin serré, les résultats définitifs ne tomberaient pas avant mercredi ou jeudi. Donald Trump est en tête dans les résultats provisoires, mais le dépouillement en cours dans certains bastions démocrates comme Atlanta pourrait changer la donne.

- L'Arizona pourrait donner ses résultats définitifs jeudi ou vendredi, après avoir comptabilisé les bulletins de vote par correspondance reçus à la dernière minute. Plusieurs médias ont déjà annoncé Joe Biden comme vainqueur dans cet État du Sud, mais il faudra encore attendre la fin du décompte avant de confirmer cette information.

- Le Nevada a suspendu ses opérations de dépouillement jusqu'à jeudi 9h du matin, heure locale (17h heure française). L'État doit encore comptabiliser les bulletins de vote par correspondance reçus mardi 3 novembre, ainsi que ceux postés le jour du scrutin qui doivent encore arriver dans la semaine (le cachet de poste faisant foi). Il faudra donc patienter plusieurs jours avant le résultat final. Pour le moment, Joe Biden est en tête dans les résultats provisoires.

14h30 — Le point sur les élections du Sénat et de la Chambre des représentants. D'après les derniers résultats de Decision Desk HQ, les démocrates devraient conserver leur majorité à la Chambre des représentants, où ils détiennent actuellement 232 sièges sur 435. Le Sénat devrait lui rester sous le contrôle des Républicains : ces derniers ont déjà assuré 47 sièges sur les 51 nécessaires pour obtenir la majorité. Si cette tendance se poursuit, le Congrès restera donc divisé entre une chambre haute républicaine et une chambre basse démocrate.

12h08 — Alors que les résultats de l'élection présidentielle sont toujours en suspens, les résultats de l'élection sénatoriale continuent de tomber. Dans l’État du Delaware, la Démocrate Sarah McBride a remporté un siège au Sénat, devenant par la même occasion la première sénatrice transgenre de l’histoire des États-Unis.

11h00 — L'équipe de Joe Biden dénonce les "propos scandaleux" de Donald Trump. Jen O'Malley Dillon, la directrice de campagne du candidat démocrate, a publié un communiqué suite aux propos tenus par Donald Trump à la Maison Blanche plus tôt dans la nuit (vers 8h30 heure française). Le président souhaitait empêcher le décompte des votes de se poursuivre dans certains États, afin d'assurer sa victoire. Jen O'Malley Dillon dénonce une "tentative scandaleuse de retirer les droits démocratiques des Américains." Après avoir affirmé avoir gagné l'élection, Donald Trump a déclaré qu'il saisirait la Cour suprême pour stopper le dépouillement. "Si le président va au bout de sa menace de saisir la justice pour tenter d'empêcher un décompte normal des voix, nous avons des équipes de juristes prêtes à se mobiliser pour résister à cet effort", contre-attaque l'équipe de Joe Biden.

Le point sur la situation à 10h30 — Après une nuit électorale agitée, on ne connaît toujours pas le vainqueur de l'élection présidentielle. Il manque encore les résultats de 8 États : l'Arizona, le Nevada, la Pennsylvanie, le Wisconsin, le Michigan, la Caroline du Sud, la Géorgie et l'Alaska. Ces résultats vont mettre du temps à arriver. A cause de l'épidémie de Covid-19, de nombreux Américains ont voté par correspondance cette année, et chaque État possède ses propres modalités concernant le dépouillement des votes par correspondance. À Philadelphie (Pennsylvanie), le dépouillement a été interrompu dans la nuit et ne reprendra qu'à partir de 9h du matin heure locale (15h, heure de Paris), comme le rapporte la radio publique NPR. Le scénario est le même dans le Comté de Fulton, le plus peuplé de Géorgie.

Certains médias et instituts de sondage ont déjà annoncé la victoire de Joe Biden en Arizona, bien que les résultats ne sont pas encore définitifs (seuls 84 % des votes dans cet État ont pour l'instant été comptabilisés). A l'heure actuelle, et alors que le décompte n'est pas terminé, les résultats de Decision Desk HQ affichent Joe Biden en tête dans l'Arizona, le Nevada et le Wisconsin, et Donald Trump en tête dans le Michigan, la Pennsylvanie, la Caroline du Nord et la Géorgie. Mais ces résultats peuvent être amenés à changer. Rien n'est donc encore joué ce mercredi matin.

08h50 — Joe Biden remporte le Maine, selon Decision Desk HQ. Le Maine est le seul État avec le Nebraska où le candidat qui obtient le plus de votes ne gagne pas forcément tous les grands électeurs. Pour le moment, Joe Biden a remporté 3 des 4 grands électeurs du Maine. Dans le Nebraska, c'est Donald Trump qui a gagné, mais Joe Biden a quand même obtenu le vote d'un grand électeur.

08h30 — Donald Trump affirme avoir gagné l'élection alors que le décompte des voix n'est pas terminé. Les bureaux de vote sont tous fermés, mais le dépouillement des votes par correspondance est encore en cours dans plusieurs États, dont la Pennsylvanie et l'Arizona, deux États clés pour remporter l'élection. Donald Trump affirme qu'il s'agit "d'une fraude majeure pour notre nation." Ce procédé de comptage des votes est pourtant légal. "Nous allons saisir la Cour suprême pour que tous les votes s'arrêtent et qu'ils ne trouvent pas des bulletins à 4 heures du matin", annonce le président américain.

08h24 — Après une longue attente, Donald Trump prend la parole en direct de la Maison Blanche. "Les résultats de ce soir ont été phénoménaux", se félicite le président américain. Il revient sur les États déjà remportés : "la Floride est une immense victoire, comme le Texas et l'Ohio." Donald Trump s'avance sur la Pennsylvanie, l'un des États décisifs pour l'élection, et anticipe une victoire avec "690 000 voix d'avance".

07h59 — Joe Biden donné vainqueur dans le Minnesota. Le candidat démocrate remporte 10 grands électeurs supplémentaires, selon Decision Desk HQ.

07h40 — Donald Trump l'emporte dans le Montana. La victoire du président était attendue dans cet État traditionnellement Républicain.

07h30 — Sans surprise, Joe Biden a remporte l'État d'Hawaï et ses 4 grands électeurs.

07h09 — Donald Trump doit s'exprimer en direct de la Maison Blanche d'ici quelques minutes.

07h00 — Donald Trump remporte l'Iowa, un autre swing state, et ses 6 grands électeurs, selon Decision Desk HQ.

06h50 — Sur Twitter, Donald Trump accuse les Démocrates d'essayer de "VOLER l'élection", en référence au dépouillement des votes par correspondance qui a encore lieu dans certains États. "Il n'est pas possible de voter après la fermeture des bureaux de vote !", a-t-il écrit. Son tweet a immédiatement été modéré par le réseau social.

06h46 — Joe Biden s’est exprimé auprès de ses supporters dans le Delaware. Le candidat démocrate est apparu souriant, et a appelé les Américains à la patience. "Nous pensons être sur la bonne voie pour gagner cette élection", a-t-il affirmé, optimiste. Alors qu'il vient de perdre deux swing states — l'Ohio et le Texas —, Joe Biden s'est voulu rassurant sur les suivants : "Nous sommes confiants pour l'Arizona... Nous sommes toujours dans le jeu en Géorgie, même si le résultat n'est pas conforme à ce que nous attendions. Nous sommes très confiants pour le Wisconsin et le Michigan... On va gagner la Pennsylvanie !"

06h22 — Donald Trump remporte également l'État du Texas et 38 grands électeurs, selon Decision Desk HQ.

05h24 — Donald Trump remporte l'État-clé de l'Ohio. Decision Desk HQ projette une victoire du président sortant dans ce swing state à 18 grands électeurs, où les deux candidats étaient au coude à coude dans les sondages. Donald Trump fait la course en tête au Texas. C'est toujours très serré dans les Etats décisifs de Pennsylvanie, du Wisconsin et du Michigan.

05h07 — Les Démocrates conservent leur majorité à la Chambre des représentant, d'après plusieurs chaînes américaines dont ABC News, NBC News et Fox News. Ce n'est pas une surprise. Les Démocrates confirment leurs bons résultats de 2018.

04h40 — Dans l'Alabama, le Républicain Tommy Tuberville ravit le siège de Sénateur au sortant démocrate Doug Jones. Cette victoire attendue de la droite dans cet Etat conservateur du Sud annule mathématiquement le gain réalisé par les Démocrates dans le Colorado.

04h02 — Alexandria Ocasio-Cortez réélue à New York. La très médiatique représentante démocrate proche de Bernie Sanders remporte 71,88% des suffrages dans sa circonscription, qui couvre une partie du Bronx et du Queens.

03h59 — Les Démocrates gagnent un siège au Sénat. John Hickenlooper remporte l'élection dans le Colorado face au Républicain sortant. Les Démocrates ont besoin de gagner encore trois sièges nets s'ils veulent prendre la majorité.

03h47 — Une première candidate soutenant la théorie complotiste QAnon a été élue au Congrès. La Républicaine Marjorie Taylor Greene remporte l'élection dans sa circonscription de Géorgie.

03h19 — Les deux candidats engrangent les victoires dans leurs bastions respectifs. Joe Biden arrive en tête à New York, Donald Trump dans les Etats ruraux du midwest. Les résultats arrivent au compte goutte dans les états clés de l'Ohio et de Caroline du Nord, où le Démocrate est pour l'instant en tête. En Géorgie, c'est le Républicain qui mène, mais moins de 50% des bulletins ont pour l'instant été comptés.

02h52 — Le décompte des votes par correspondance dans le comté le plus peuplé de Géorgie est retardé de 4 heures après l'éclatement d'une conduite d'eau. Une conduite d'eau a éclaté dans la State Farm Arena d'Atlanta et a inondé les lieux, ont déclaré des responsables locaux cités par l'Atlanta Journal Constitution. Aucun des bulletins de vote n'a été endommagé. La Géorgie est un état clé dont les résultats sont très attendus.

02h36 — A cause du nombre important de votes anticipés et par correspondance cette année — en raison du coronavirus —, les bulletins mettront plus de temps à être comptabilisés dans certains États. Par conséquent, le nom du nouveau président pourrait ne pas être connu avant plusieurs jours.

Tous les yeux sont notamment rivés sur la Pennsylvanie, État qui pourrait faire basculer l'élection, mais où la loi interdit de compter les bulletins avant la fermeture des bureaux de votes. Conséquence : les résultats vont mettre plusieurs jours à arriver. La "grande majorité" des votes devraient être comptés d'ici vendredi, indiquait récemment la Secrétaire d'Etat Kathy Boockvar, interrogée par SpotlightPA.

02h22 — Donald Trump donné vainqueur en Floride. Decision Desk HQ projette une victoire du président sortant dans cet état clé. Ce qui lui permet de repasse en tête en nombre de grands électeurs (90 vs 63).

02h12 — Pas de surprise. Joe Biden en tête en nombre de grands électeurs pour l'instant, avec 63. Le démocrate est notamment donné vainqueur en Virginie (13 électeurs), dans le Massachusetts (11), l'Illinois (20), le Delaware (3) et dans le Vermont (3). Donald Trump remporte de son côté l'Indiana (11 électeurs), le Kentucky (8), la Virginie Occidentale (5) et l'Alabama (9), pour un total de 40 électeurs.

Mercredi 4 novembre, 01h58 — Les États à suivre. Comme tous les 4 ans, l'élection sera décidée par les États clés (swing states), qui peuvent basculer dans un camp ou l'autre. On en compte dix cette année. Il s'agit de l'Arizona, la Floride, la Géorgie, l'Iowa, le Michigan, la Caroline du Nord, l'Ohio, la Pennsylvanie, le Texas et le Wisconsin.

Donald Trump avait remporté ces dix États en 2016 mais Joe Biden est en tête des sondages dans sept d'entre eux cette année, selon la moyenne établie par le site FiveThirtyEight. Parfois il s'agit d'une toute petite avance.

Comment fonctionne le système électoral américain ?

Pour rappel, le système électoral américain est indirect. Le président est en effet élu par un collège de 538 grands électeurs. Chaque État possède un nombre de grands électeurs proportionnel à sa population (le Wyoming en compte 3, la Californie 55). Dans chacun des 50 États qui composent le pays (+ le District of Columbia, où se trouve la capitale Washington), le candidat qui récolte le plus grand nombre de voix dans les urnes remporte l'intégralité des grands électeurs — sauf dans le Maine et le Nebraska, où la répartition est plus complexe.

En plus d'élire leur président, les Américains votent dans tout un tas d'élections locales. 11 États choisissent leur gouverneur. Plus important à l'échelle du pays, l'intégralité de la Chambre des représentants au Congrès, tenue par les démocrates depuis 2018, est renouvelée. Un tiers du Sénat (33 sièges) est également renouvelé, et deux élections sénatoriales partielles se tiennent. Il faudra scruter les résultats, car le Parti républicain pourrait perdre sa majorité dans cette chambre législative.

A lire aussi — Facebook n'aurait pas appliqué sa politique contre la désinformation à Donald Trump et ses alliés

Photo de une : Gage Skidmore/Flickr

Découvrir plus d'articles sur :