Elon Musk a déclaré que son pire job était si dangereux qu'il l'exposait au risque d'hyperthermie

Elon Musk sur le podcast "Third Row Tesla". YouTube/Third Row Tesla

D'après les dire d'Elon Musk, être le DG de Tesla n'est pas toujours facile. Il lui a parfois fallut travailler 120 heures par semaine et dormir sur le sol de l'usine californienne. Mais il a connu son travail le plus désagréable des années avant la fondation de Tesla. Lors d'une interview accordée au podcast "Third Row Tesla", Elon Musk a déclaré que le pire travail qu'il ait jamais fait consistait à nettoyer les chaufferies d'une scierie de Vancouver. Adolescent, il voulait quitter l'Afrique du Sud, où il a grandi, pour s'installer aux États-Unis afin de travailler dans la tech. Avant de s'installer aux États-Unis, Elon Musk a déménagé à Montréal, à l'âge de 17 ans, après avoir obtenu la citoyenneté canadienne par l'intermédiaire de sa mère.

Après avoir travaillé dans une ferme de blé, le jeune Elon Musk s'est rendu à Vancouver, où il a déniché un emploi à court terme dans une scierie. Ce poste l'obligeait à pelleter du sable et du paillis "fumant" hors d'une chaudière à pulpe de bois, explique-t-il. Un employé se trouvant à l'extérieur de la chaudière enlevait ensuite le sable et le paillis du tunnel qui y menait. Elon Musk explique que ce travail était dangereux, car chaque chaudière n'avait qu'un seul petit tunnel comme entrée et sortie. Si le tunnel était plein, cela pouvait causer des problèmes en cas d'urgence. "Il serait alors vraiment difficile d'en faire sortir quelqu'un, car si le tunnel est bloqué, il serait très compliqué de le débloquer en peu de temps", a-t-il expliqué. 

Elon Musk a ajouté que les employés à l'intérieur et à l'extérieur de la chaudière changeaient de position toutes les 15 minutes pour éviter l'hyperthermie. Ce travail n'a duré que quatre jours, et a été rémunéré environ deux fois plus que les autres jobs qu'avait alors trouvé le patron de Tesla.

Quelques années plus tard, Elon Musk s'est rendu aux États-Unis pour étudier à l'université de Pennsylvanie. Après avoir obtenu son diplôme, il a fondé la start-up de publication de contenus en ligne Zip2, une société de banque en ligne qui est devenue PayPal, et la société de fusées SpaceX. Sa fortune est aujourd'hui estimée à environ 40 milliards de dollars, selon Bloomberg. En plus de Tesla et SpaceX, il a fondé la Boring Company, une start-up de forage de tunnels, et Neuralink, une start-up d'intelligence artificielle.

N.B : Dans une version antérieure de cette histoire, Musk a déclaré que son travail dans la chaufferie l'exposait au risque d'hypothermie. Bien qu'il soit difficile de dire à partir de l'enregistrement quel mot Musk prononce, il est beaucoup plus probable qu'il dise "hyperthermie".

Version originale : Mark Matousek / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le projet Starlink de méga-constellation de satellites de Space X va 'probablement' devenir une entité séparée et s'introduire en Bourse

VIDEO: Un gastro-entérologue explique pourquoi le régime sans gluten est mauvais pour la santé