Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Elon Musk a invité Vladimir Poutine à discuter sur Clubhouse

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk a invité Vladimir Poutine à discuter sur Clubhouse
Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX. © ODD ANDERSEN/AFP via Getty Images

Samedi 13 février, le PDG de Tesla, Elon Musk, a invité le président russe Vladimir Poutine à le rejoindre sur Clubhouse, l'application de chat audio, disponible sur invitation uniquement. "@KremlinRussia_E voulez-vous vous joindre à moi pour une conversation sur Clubhouse ?" a publié Elon Musk sur Twitter. Dans un tweet en réponse, il a ensuite écrit : "было бы большой честью поговорить с вами." D'après Google Traduction, cela signifie : "Ce serait un grand honneur de vous parler."

La publication d'Elon Musk n'a pas permis de comprendre immédiatement pourquoi il cherchait à entrer en contact avec des représentants du Kremlin. Elon Musk a tagué le compte officiel du président de la Russie, le leader de longue date Vladimir Poutine. Le patron de Tesla est actif sur Clubhouse, une application qui fait le buzz, disponible sur invitation seulement, où les utilisateurs peuvent se joindre à des conversations audio en direct.

À lire aussi — 8 choses à savoir sur Clubhouse, l'appli valorisée à 1Md$ dont tout le monde parle

D'autres fondateurs et dirigeants de renom se sont également inscrits sur Clubhouse pour participer à des conversations, notamment le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, et l'ancien PDG de Microsoft, Steve Ballmer.

Bientôt une émission sur Clubhouse avec Kanye West ?

Elon Musk a également participé à une émission sur Clubhouse, en animant une conversation avec le PDG de Robinhood, Vlad Tenev. La semaine dernière, le milliardaire a déclaré sur Twitter qu'il avait accepté de faire une apparition sur Clubhouse avec Kanye West, en déclarant "Un résultat divertissant est le plus probable."

Le compte Twitter du Kremlin n'avait pas répondu au message d'Elon Musk dimanche matin. Insider a contacté le Kremlin pour obtenir des commentaires dimanche.

Plus tôt dans l'année, des articles de médias locaux ont indiqué que le gouvernement russe pourrait imposer des amendes aux utilisateurs de la connexion Internet Starlink de SpaceX. Un analyste a déclaré à Insider à l'époque qu'il pensait qu'il était plus facile pour la Russie d'infliger des amendes aux citoyens plutôt que de sanctionner Starlink.

Version originale : Kevin Shalvey/Insider

À lire aussi — J'ai testé l'application Clubhouse pour comprendre pourquoi tout le monde en parle

Découvrir plus d'articles sur :