Bonjour! Voici les 7 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce lundi 12 août 2019.

1. Elon Musk a déclaré, dans un tweet, qu'il soutient Andrew Yang à la primaire démocrate. Andrew Yang est un investisseur en capital-risque dont la proposition phare est la mise en place d'un revenu universel pour les citoyens américains, une mesure d'une "nécessité évidente" pour le DG de Tesla.

2. Les appareils Alexa d'Amazon sont fabriqués par des enfants chinois qui font des heures supplémentaires illégales. Selon China Labor Watch, 1000 adolescents âgés de 16 à 18 ans seraient employés comme "stagiaires" dans une usine de Foxconn à Hengyang.

3. Apple a mis ligne d'étranges vidéos d'ASMR sur sa page YouTube, et elles n'ont rien à voir avec Apple. Ces vidéos relaxantes et envoûtantes durent entre six et dix minutes et mettent en scène le bruit des vagues sur une plage ou encore celui de la pluie lors d'une randonnée en montagne.

4. Amazon souhaite ouvrir un magasin d'alcool à San Francisco. Cette boutique de 18 mètres carrés située dans un entrepôt du géant du e-commerce lui permettrait de proposer de l'alcool à la livraison en moins de deux heures à travers son service Prime Now.

5. Donald Trump souhaite que les régulateurs américains du commerce et des télécoms enquêtent sur Facebook et Twitter, sur la base de soupçons de partialité anti-conservateurs non-prouvés. Selon CNN, le président américain prévoit un décret présidentiel qui pourrait avoir d'importantes implications pour la façon dont les géants d'internet modèrent leurs contenus.

6. Le document d'introduction en Bourse de WeWork pourrait être dévoilé cette semaine, selon Bloomberg. L'entreprise spécialisée dans les espaces de coworking était valorisée à 47 milliards de dollars lors de sa dernière lévée de fonds, en janvier.

7. Donald Trump annonce que les agences gouvernementales américaines ne pourront pas travailler avec Huawei. Cette interdiction est en fait en vigueur depuis janvier 2018 et interdit aux agences d'utiliser des technologies ou produits fournis par le géant chinois.

8. Des personnes avec une note de crédit "à risque" se sont vues autorisées à obtenir une carte de crédit Apple. Selon CNBC, Apple a demandé à son partenaire bancaire Goldman Sachs de faire en sorte que le plus d'utilisateurs d'iPhone possible obtiennent la carte.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Et si un astéroïde heurtait la Terre ? Voici ce que les scientifiques ont imaginé pour sauver l'humanité

VIDEO: On a testé le sommeil polyphasique — il modifie considérablement le mode de vie