Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Elon Musk affirme que SpaceX construit un moteur de fusée Raptor toutes les 48 heures

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk affirme que SpaceX construit un moteur de fusée Raptor toutes les 48 heures
Une fusée Falcon 9 de SpaceX décolle pour une mission de réapprovisionnement de la Station spatiale internationale. © John Raoux/AP Photo

Le PDG de SpaceX, Elon Musk, a déclaré samedi que son entreprise avait la capacité de produire un moteur de fusée Raptor toutes les 48 heures. "La production de Raptor approche d'un toutes les 48 heures", a-t-il déclaré sur Twitter. Les moteurs de transport interplanétaire, annoncés en 2016 et capables de générer 500 000 livres de poussée, sont la clé des plans de SpaceX pour aider la NASA à retourner sur la Lune, puis à se diriger plus loin vers Mars.

La "puissance folle" du Raptor devrait alimenter le Starship de SpaceX, qui devrait être le prochain atterrisseur lunaire. En avril, la NASA a choisi SpaceX comme partenaire unique pour le programme lunaire Artemis. Mais le travail sous contrat a été suspendu fin avril dans l'attente d'un examen par le Government Accountability Office après une protestation d'un autre soumissionnaire, dirigé par Blue Origin, la société d'exploration spatiale de Jeff Bezos.

À lire aussi — Elon Musk se moque dans un tweet de Blue Origin, la société de Jeff Bezos

Les bisbilles entre Elon Musk et Blue Origin continuent

Le véhicule Starship de SpaceX sera propulsé dans son étage d'accélération par 29 moteurs Raptor, a indiqué Elon Musk dans un autre tweet samedi. Ce chiffre passera à "32 plus tard cette année, avec une augmentation de la poussée par moteur. Nous visons une poussée de plus de 7500 tonnes à long terme".

Le commentaire de l'homme d'affaires sur Twitter est intervenu après que Tim Dodd, qui dirige la chaîne YouTube Everyday Astronaut, se soit demandé si la production de fusées n'était pas dans un "petit goulot d'étranglement".

Certains membres de l'industrie et du gouvernement ont exprimé leur inquiétude quant à l'explosion des prototypes de SpaceX lors des vols d'essai. Ces inquiétudes ont été relayées la semaine dernière par Blue Origin sur Twitter.

"Le programme du système d'atterrissage humain a besoin de concurrence, et non du retard d'un nouveau départ. L'équipe nationale dispose d'une architecture ouverte, d'une expérience approfondie, d'investissements autofinancés massifs et d'une conception sûre et à faible risque pour retourner sur la Lune. Allons-y", a déclaré l'entreprise.

Vendredi, Elon Musk a répondu à Blue Origin, dont le prix de l'offre pour le contrat Artemis était plus élevé que celui de SpaceX. "Pour le prix très, très bas de ... ?", a écrit Elon Musk sur Twitter.

Version originale : Kevin Shalvey/Insider

À lire aussi — Ce jour où la Nasa a sauvé SpaceX de la faillite

Découvrir plus d'articles sur :