Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Elon Musk annonce qu'on pourra se connecter à Internet grâce aux satellites Starlink dans 6 mois environ

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk annonce qu'on pourra se connecter à Internet grâce aux satellites Starlink dans 6 mois environ
Elon Musk, le DG de Tesla, a fait cette annonce sur Twitter, mercredi 23 avril. © SpaceX; Kevork Djansezian/Getty; Business Insider

SpaceX va lancer une bêta privée pour tester son projet Starlink dans trois mois seulement, a déclaré le DG Elon Musk sur Twitter mercredi. Le projet, conçu pour que les communautés rurales puissent se connecter à Internet par le biais de milliers de petits satellites, commencera sous de hautes latitudes avec une "bêta privée" dans environ trois mois, a déclaré Elon Musk, suivie d'une bêta publique dans environ six mois.

SpaceX n'avait lancé que 360 satellites au total au mois de mars, mais il est prévu que 12 000 soient en orbite basse d'ici la fin de la décennie. La société, aux côtés d'autres entreprises comme Amazon, OneWeb et peut-être Apple, espère combler un vide dans l'infrastructure mondiale des communications qui a laissé un énorme fossé entre les villes urbaines bien connectées et les zones rurales sans infrastructure décente.

Un directeur de SpaceX a d'abord laissé entendre que Starlink pourrait devenir une société distincte de SpaceX mais Elon Musk est ensuite revenu sur ces déclarations. "Pour l'instant, nous sommes une société non côtée, mais Starlink est le bon type d'entreprise que nous pouvons faire entrer en Bourse", a déclaré Gwen Shotwell, directeur de l'exploitation de SpaceX, lors d'un événement organisé pour les investisseurs privés en février, selon Bloomberg. "Cette entité particulière est un élément de l'entreprise que nous sommes susceptibles de faire évoluer et de faire entrer en Bourse".

Mais quelques semaines plus tard, Elon Musk a rejeté l'idée qu'une scission soit même envisagée lorsqu'on l'a interrogé à ce sujet lors d'une conférence.

Ce projet d'accès à Internet par satellite n'a pas été développé sans heurts. Les astronomes craignent que l'afflux massif de satellites n'ait des conséquences négatives pour les observateurs au sol. "Ils seront à peu près équivalents aux étoiles plus faibles que vous pouvez distinguer. Mais je pense toujours que cela va être dramatique", a déclaré à Business Insider US, en mars, Jonathan McDowell, un astronome qui a étudié les impacts possibles de Starlink sur le ciel nocturne. "Un ou deux que vous ne les remarqueriez pas, mais 200 qui bougent dans le ciel ? Vous commencerez à remarquer que le ciel est en train de se couvrir".

Elon Musk a écarté ces inquiétudes et a déclaré que l'entreprise expérimentait également des pare-soleil et différents types de peinture pour aider les satellites à être moins réfléchissants.

Version originale : Graham Rapier/Business Insider

A lire aussi — Le patron d'Arianespace estime qu'Elon Musk veut coloniser l'orbite basse avec sa méga-constellation de satellites Starlink

Découvrir plus d'articles sur :