Le DG de Tesla Elon Musk et le maire de Shanghai Ying Yong lors de la pose de la première pierre de la Tesla Gigafactory, le 7 janvier 2019. REUTERS/Aly Song

C'était attendu, c'est désormais officiel : Elon Musk est en Chine lundi 7 janvier 2019 pour lancer la construction d'une usine Tesla à Shanghai — baptisée Gigafactory comme celle que le constructeur automobile électrique possède dans le Nevada (Etats-Unis).

Tesla espère finir les travaux à l'été prochain pour commencer à produire sa Model 3 d'ici la fin de l'année. L'investissement est de 2 milliards de dollars, selon Elon Musk.

L'objectif de production en série de la Model 3 — 5000 par semaine — a presque ruiné l'entreprise cette année.

"Nous pensons qu'avec les ressources dont nous disposons ici, nous pouvons construire la Shanghai Gigafactory en un temps record et nous espérons pouvoir commencer à produire le Model 3 vers la fin de cette année et atteindre le volume de production l'année prochaine", a déclaré Elon Musk lors de l'événement, accompagné par le maire de Shanghai et les autorités locales.

Cette production concernera la nouvelle voiture Model 3 de base — tandis que les versions plus élaborées resteront produites aux Etats-Unis —, et sera destinée au marché chinois.

La berline, destinée au marché de masse, n'a toujours pas été vendue au prix de base promis de 35.000 dollars. Au quatrième trimestre, 63.150 ont été livrées, en deçà des prévisions de Wall Street.

"Les voitures abordables doivent être fabriquées sur le même continent que les clients", a déclaré Musk sur Twitter avant l'événement.

Tesla prévoit une production à terme de 500.000 véhicules par an en Chine.

La Gigafctory est la première usine automobile en Chine entièrement étrangère, reflétant le virage pris par le pays pour ouvrir son marché automobile.

Produire des voitures sur place aidera probablement Tesla à minimiser les conséquences de la guerre commerciale engagée avec Donald Trump, qui a obligé le fabricant de véhicules électriques à ajuster les prix en Chine de ses voitures fabriquées aux États-Unis.

Le fait de maintenir les prix sous contrôle aidera également Tesla à résister à la concurrence de nombreuses startups nationales telles que Nio Inc, Byton et XPeng Motors.

Tesla possède déjà une gigantesque usine de 455.000 mètres carrés dans le Nevada. Les batteries et les moteurs des véhicules électriques, par exemple, sont fabriquées avant d'être assemblées à l'usine Tesla de Fremont, en Californie. 2500 salariés y travaillent.

Et l'entreprise avait également prévu d'en ouvrir une en Europe, en Allemagne ou aux Pays-Bas, selon des informations de presse. En attendant, Tesla serait sur le point d'obtenir l'autorisation de commercialiser sa Model 3 sur le Vieux-Continent.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des employés de Tesla décrivent leurs conditions de travail dans l'immense Gigafactory

VIDEO: regardez des millennials goûter un Big Mac de McDonald's pour la première fois