Elon Musk estime que la différence entre l'intelligence humaine et l'IA est comparable à celle entre chimpanzés et humains

L'experte en chimpanzés Jane Goodall avec un chimpanzé. Jean-Marc Bouju/AP

Qu'est-ce qui vous vient à l'esprit quand vous entendez les mots "intelligence artificielle" ? Vous pensez peut-être à l'assistant numérique d'Apple, Siri, ou à Rosie le Robot de "The Jetsons" ? Vous pensez peut-être à Haley Joel Osment dans le rôle d'un garçon robot dans le film "AI" de 2001 ? Elon Musk pense que vous avez tout faux. 

"Je pense que les gens sous-estiment généralement la capacité de l'intelligence artificielle (IA)  — ils pensent en quelque sorte qu'il s'agit d'un être humain intelligent", a déclaré Elon Musk, dirigeant de trois sociétés, Tesla, SpaceX et Neuralink. Cette dernière travaille sur les interfaces qui connectent le cerveau humain à une intelligence artificielle. Lors d'une discussion avec Jack Ma, patron d'Alibaba, à la Conférence mondiale sur l'IA à Shanghai, qui a lieu cette semaine, il a indiqué : "mais ce sera bien plus que ça. Il sera beaucoup plus intelligent que le plus intelligent des humains."

Elon Musk a en fait mis en parallèle la différence entre l'IA et les humains et la différence entre les humains et les chimpanzés. "Un chimpanzé peut-il vraiment comprendre les humains ? Pas vraiment", dit-il. "Pour eux, nous avons l'air d'étranges extraterrestres. Ils se soucient surtout des autres chimpanzés. Et ce sera comme ça, plus ou moins" avec l'IA. 

De plus, il a fait ce parallèle avec optimisme : "en fait, si la différence n'est que minime, ce serait incroyable — mais probablement que elle sera beaucoup, beaucoup plus grande". C'est cette différence flagrante de capacité intellectuelle entre l'IA et les êtres humains qui inquiète Elon Musk pour l'avenir de l'humanité. "Que faites-vous dans une telle situation ? Je n'en suis pas sûr. J'espère qu'ils seront gentils", a-t-il dit. C'est pourquoi il a fondé sa société Neuralink, a-t-il ajouté. "Si vous ne pouvez pas les battre, rejoignez-les — c'est l'idée même de l'entreprise Neuralink.

Version originale : Ben Gilbert/ Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'IA permettrait aux gens de travailler seulement 12 heures par semaine, prédit Jack Ma

VIDEO: Voici 3 astuces simples pour combattre le trac avant de parler en public selon une coach en prise de parole