Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Elon Musk gagne son procès en diffamation contre un scientifique qu'il avait qualifié de 'pedo'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk gagne son procès en diffamation contre un scientifique qu'il avait qualifié de 'pedo'
© Mike Blake/Reuters

Un jury a considéré vendredi 6 décembre qu'Elon Musk n'était pas coupable de diffamation envers Vernon Unsworth, un explorateur britannique qui a participé à une opération de sauvetage afin de libérer douze jeunes footballeurs et leur entraîneur, emprisonné dans une grotte en Thaïlande en 2018. "Ma foi en l'humanité est restaurée", a déclaré Elon Musk à sa sortie du tribunal, selon BuzzFeed. À l'annonce du verdict, Vernon Unsworth est resté "de marbre" d'après le média américain.

Le scientifique avait poursuivi Elon Musk en diffamation en 2018, après que le DG de Tesla et PDG de SpaceX l'eut traité de "pedo" sur Twitter. (Ce dernier s'est ensuite excusé auprès de lui avant de supprimer le tweet en question.) Elon Musk avait insulté le plongeur après que celui-ci l'eut critiqué quelques jours après la fin de l'opération de sauvetage. Vernon Unsworth avait appelé d'"opération de communication" le "minisub" qu'Elon Musk avait envoyé à l'opération de sauvetage, ajoutant qu'il pouvait "se fourrer son sous-marin là où cela fait mal".

À lire aussi — Elon Musk explique pourquoi il a qualifié un scientifique de 'pedo' lors de son procès en diffamation

Les avocats de Vernon Unsworth ont fait valoir que le terme "pedo" ("pedo guy" en version originale) était largement interprété comme signifiant qu'Elon Musk suggérait que le plongeur était un pédophile. Le patron de Tesla et SpaceX a rejeté cette affirmation, affirmant que cette phrase était une expression courante en Afrique du Sud, d'où il est originaire. L'affaire a mis en évidence les conséquences potentielles des commentaires publics émanant d'un personnage de premier plan comme Elon Musk et les effets que ces déclarations peuvent avoir sur un simple citoyen qui l'a apostrophé.

Pour un chef d'entreprise, Elon Musk est d'une franchise inhabituelle sur Twitter. La plateforme est un puissant outil de marketing pour ses entreprises, mais ses tweets ont attiré l'attention des organismes de réglementation — notamment en 2018 où l'organisme de contrôle des marchés financiers américains, la Securities and Exchange Commission, l'a forcé à quitter son poste de président du conseil d'administration de Tesla pendant trois ans ainsi qu'à payer une amende de 20 millions de dollars (18 millions d'euros).

Version originale : Bryan Logan et Mark Matousek/Business Insider US

Découvrir plus d'articles sur :