Pour Elon Musk, l'intelligence artificielle présente 'bien plus de risques que la Corée du Nord'

Elon Musk en octobre 2015. REUTERS/Rashid Umar Abbasi

Elon Musk a tweeté plusieurs messages alarmistes sur l'intelligence artificielle (IA) vendredi 11 août 2017. 

"Si vous ne vous inquiétez pas encore de la sécurité autour des IA, vous devriez. Il y a bien plus de risques que ce qu'il se passe en Corée du Nord", a tweeté Elon Musk après que sa startup à un milliard de dollars, OpenAI, a fait une apparition surprise lors d'un tournoi de jeux vidéo et a battu les meilleures joueurs du jeu "Dota 2".

Musk a affirmé que le robot d'OpenAI était le premier a battre les meilleurs joueurs de l'eSport, mais a immédiatement insisté sur les dérives possibles et le pouvoir grandissant des IA — qui apprennent toutes seules en jouant un nombre infini de parties contre elles-mêmes — qui pourrait être dangereux pour les hommes.

"Personne n'aime vivre dans une société régulée, mais tout ce qui est considéré dangereux pour le public (les voitures, les avions, la nourriture, la drogue) l'est. Les IA doivent l'être aussi", a continué Musk dans un autre tweet.

Ce n'est pas la première fois que Musk exprime ses inquiétudes sur l'IA.  Le DG de Tesla et SpaceX a affirmé en 2016 que les humains seraient réduits à des "chats domestiqués" comparés aux ordinateurs surpuissants qui sont en train d'être construits. 

Il a même suggéré qu'il faudrait peut-être une "couche neuronale" d'intelligence artificielle dans le cerveau humain pour rester au niveau. "Je pense que c'est peut-être la meilleure solution", a-t-il dit pendant une allocution à la conférence sur le code de Vox Media de 2016. "Une troisième couche digitale qui marcherait en symbiose avec le reste de votre corps".

Les spécialistes des nanotchnologies travaillent déjà sur ce concept. Musk avait dit à l'époque: "Si on peut créer une interface neuronale avec une grande bande-passante pour votre 'moi' digital, alors vous ne serez plus des chats domestiqués." 

Version originale: Bryan Logan/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk propose de réguler d’urgence les intelligences artificielles — voici 4 raisons de s’inquiéter

Voici pourquoi les chefs offrent des promotions aux mauvaises personnes