Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Elon Musk ne veut pas séparer Starlink de SpaceX pour créer une entité distincte

Elon Musk ne veut pas séparer Starlink de SpaceX pour créer une entité distincte
© Bronte Wittpenn/Bloomberg via Getty Images

Elon Musk, fondateur et directeur général de SpaceX, a mis fin aux rumeurs concernant la possibilité que le projet de mégaconstellation de satellites Starlink devienne une entité à part de l'entreprise spatiale connue pour ses fusées réutilisables Falcon 9. Lors de la Satellite Conference, qui se tient jusqu'au 12 mars 2020 à Washington D.C., le milliardaire a déclaré que SpaceX ne comptait pas faire de Starlink une entité à part. L'objectif principal pour SpaceX, c'est surtout de penser au "zéro", c'est-à-dire de faire en sorte que Starlink ne fasse pas faillite.

Evoquant le précédent des entreprises — Iridium, Globalstar, Orbcomm et Teledesic — qui ont tenté de créer de grandes constellations de télécommunications en orbite basse terrestre et qui ont été proches de la faillite, Elon Musk a souligné que c'était un cas de figure que SpaceX va tout faire pour éviter. "Ce serait un grand pas, d'avoir plus que zéro dans la catégorie des entreprises qui n'ont pas fait faillite", a-t-il affirmé.

Bloomberg rapportait en février 2020 que la présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, avait indiqué lors d'une conférence d'une conférence d'investisseurs organisée par JPMorgan Chase que "Starlink est le bon type d'entreprise que nous pouvons introduire en Bourse". Elle avait alors ajouté : "cette entité de l'entreprise représente une activité que nous sommes susceptibles de séparer du reste de SpaceX et d'introduire en Bourse".

A lire aussi — Elon Musk affirme que la constellation Starlink n'aura 'pas la moindre incidence sur les découvertes astronomiques'

Elon Musk a par ailleurs prédit que SpaceX a besoin de son activité Starlink pour générer plus de revenus que son activité de lancements avec ses fusées Falcon 9 et Falcon Heavy. En effet, il espère à terme gagner 3 à 5% du marché mondial de l'accès à Internet, une part évaluée à 30 milliards de dollars par an, contre 3 milliards de dollars par an pour l'activité des lancements.

Selon un rapport de Morgan Stanley Research, SpaceX pourrait valoir 120 milliards de dollars si Elon Musk réussissait à lancer sa constellation Starlink. Au contraire, si Starlink a du mal à fournir un service Internet fonctionnel ou n'arrive pas à attirer de nombreux clients, la valorisation de SpaceX pourrait tomber à seulement 5 milliards de dollars.

SpaceX a d'ores et déjà lancé environ 300 satellites Starlink en orbite basse terrestre. A terme, sa mégaconstellation devrait comporter 12 000 voire 42 000 satellites pour fournir un accès Internet haut débit et bon marché depuis l'espace. Le service devrait être fonctionnel dès cette année pour le Canada et les Etats-Unis. L'entreprise spatiale va effectuer son sixième lancement Starlink ce samedi 14 mars 2020.

Découvrir plus d'articles sur :