Publicité

Elon Musk propose d'aider la NASA à fabriquer des combinaisons spatiales moins chères

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk propose d'aider la NASA à fabriquer des combinaisons spatiales moins chères
Le directeur général de Tesla et fondateur de SpaceX, Elon Musk. © Hannibal Hanschke Pool/Getty Images
Publicité

Alors que la NASA est confrontée à des problèmes budgétaires et techniques pour ses nouvelles combinaisons spatiales, Elon Musk a proposé l'aide de SpaceX. Le milliardaire a déclaré dans un tweet mardi 10 août que sa société "pourrait le faire si nécessaire", a rapporté la chaîne américaine CNBC.

Les commentaires d'Elon Musk venaient en réponse à des propos de l'inspecteur général de la NASA, qui a constaté que les combinaisons spatiales nécessaires pour un alunissage prévu en 2024 ne seront pas prêtes à temps. Elles dépasseront également le budget prévu.

À lire aussi — Voici les 6 plus gros obstacles de Jeff Bezos et Elon Musk pour coloniser l'espace

Mais SpaceX n'a pas encore mis au point de combinaisons spatiales conçues pour le vide de l'espace ; seulement pour les environnements à gravité zéro dans un vaisseau, où les niveaux d'oxygène peuvent également fluctuer.

Des vols spatiaux à prix cassés

SpaceX et un grand nombre d'autres entreprises se sont lancées dans la course à l'espace ces dernières années, promettant des vols moins chers grâce à des fusées réutilisables et à d'autres avancées. Elon Musk a notamment exprimé son mécontentement à l'égard de la bureaucratie gouvernementale américaine et des formalités administratives.

Jusqu'à présent, l'afflux de capitaux semble jouer en faveur de la NASA. Après avoir perdu une offre en avril pour un programme de système d'atterrissage humain (Human Landing System), la société de Jeff Bezos Blue Origin a protesté, la qualifiant d'"injuste". Il a également proposé une réduction de 2 milliards de dollars (environ 1,7 milliards d'euros) pour remettre le programme "sur les rails".

SpaceX, quant à lui, a fait économiser des centaines de millions de dollars à la NASA en laissant l'agence utiliser sa fusée Falcon Heavy pour lancer une sonde vers l'une des lunes de Jupiter plus tôt cette année, selon Quartz. Le coût total de la mission s'est élevé à 178 millions de dollars (environ 151 millions d'euros), une réduction de 75 % par rapport au prix pratiqué il y a quelques années.

"Le fait de disposer de cette capacité de lancement à ce prix permet de réaliser des économies considérables, en particulier pour la partie scientifique de la NASA qui ne dispose pas des méga-budgets que nécessitent des vols spatiaux habités", remarque Casey Dreier, analyste de la politique spatiale à la Planetary Society, auprès de Quartz. "Voir d'autres missions futures de la NASA capables de tirer parti de la capacité de la Falcon Heavy à ce prix ouvre une quantité importante de possibilités d'accès à l'espace."

Version originale : Aleeya Mayo/Insider

À lire aussi — Des électrons provenant de galaxies lointaines ressemblent à deux 'fantômes dansants'

Découvrir plus d'articles sur :