Le DG de Tesla, Elon Musk. Mark Brake/Getty Images

  • Elon Musk quitte le conseil d'administration d'OpenAI, son organisation à but non-lucratif.
  • Musk a participé à fonder ce groupe, qui travaille sur les limites et les enjeux des technologies d'intelligence artificielle (IA), et a participé à son financement.
  • L'entrepreneur, qui tire souvent la sonnette d'alarme concernant les dérives de l'IA, quitte OpenAI pour éviter les conflits d'intérêts avec son travail à Tesla.

Elon Musk va se retirer du conseil d'administration de l'organisation à 1 milliard de dollars qu'il a contribué à créer.

Mardi 20 février, OpenAI a annoncé que l'entrepreneur milliardaire allait quitter son rôle au sein de l'association pour éviter tout conflit d'intérêt avec le travail qu'il mène chez Tesla.

Fondée en 2015 avec un investissement de base de 1 milliard de dollars, OpenAI est une organisation à but non-lucratif qui se focalise sur la recherche en intelligence artificielle et examine les risques potentiels en matière de sécurité.

Elle a inventé des intelligences artificielles capables de jouer à des jeux vidéo comme "Dota 2", et a, plus tôt cette semaine, co-publié un article scientifique qui s'intéresse à la manière dont l'IA peut être utilisée à des fins malveillantes, pour des attaques de drones ou des vidéos frauduleuses. 

Dans une note de blog publiée mardi, OpenAI a dit que Musk allait quitter son conseil d'administration mais continuera à financer l'organisation et donner des conseils.

"Alors que Tesla est de plus en plus focalisée sur l'IA, cela éliminera tout type de conflit potentiel dans le futur pour Elon", continue le communiqué.

L'entreprise de voitures électriques d'Elon Musk investit dans l'IA, notamment dans le développement de la conduite autonome.

Elon Musk a déjà auparavant tiré la sonnette d'alarme à propos des dangers de l'intelligence artificielle, affirmant notamment qu'elle présentait un risque "beaucoup plus gros que la Corée du nord". 

Version originale: Rob Price/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La startup d'intelligence artificielle d'Elon Musk entraîne des robots grâce à de la réalité virtuelle

VIDEO: Cet exemple avec une balle de ping pong démontre comment un peu d'alcool peut rendre plus créatif