Publicité

Elon Musk s'attaque de nouveau à Jeff Bezos via un tweet rageur

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk s'attaque de nouveau à Jeff Bezos via un tweet rageur
Nouvelle passe d'arme entre Jeff Bezos et Elon Musk. © MANDEL NGAN/AFP via Getty/Axel Springer
Publicité

Vendredi 27 août, Elon Musk s'en est pris à Jeff Bezos après qu'une filiale d'Amazon a protesté contre les projets de SpaceX concernant l'installation de nouveaux satellites Starlink. Le DG de SpaceX, Elon Musk, a tweeté que Jeff Bezos, fondateur et président exécutif d'Amazon, avait "pris sa retraite afin de poursuivre un travail à plein temps en intentant des procès contre SpaceX". Elon Musk a mal orthographié le nom de Bezos en "Besos" dans le tweet. Jeff Bezos a quitté son poste de PDG d'Amazon en juillet.

Le tweet de Musk était en réponse à un article sur Kuiper, une filiale d'Amazon spécialisée dans l'Internet par satellite, qui a déposé mercredi une lettre de protestation auprès de la Federal Communications Commission (FCC, agence américaine en charge notamment de la régulation des télécommunications, ndlt) contre les projets de SpaceX visant à étendre son réseau Starlink de satellites Internet.

À lire aussi — On vous raconte la rivalité entre Jeff Bezos et Elon Musk, les deux hommes les plus riches du monde

Les projets proposés par SpaceX pour une deuxième génération de Starlink enverraient près de 30 000 satellites en orbite, s'ajoutant à ses 1 740 satellites déjà dans l'espace.

Une rivalité de longue date

Kuiper a déclaré dans sa lettre que SpaceX avait enfreint les règles en proposant deux configurations pour la constellation de satellites, au lieu d'une seule. SpaceX avait déclaré que la deuxième proposition était une solution de secours, au cas où la FCC rejetterait la première.

"L'approche novatrice de SpaceX, qui consiste à demander deux configurations mutuellement exclusives, est contraire à la fois aux règles de la Commission et à l'ordre public", a écrit Mariah Dodson Shuman, conseillère juridique de Kuiper, dans la lettre de la FCC. Cette lettre n'est pas une action en justice.

Ce n'est pas la première fois que l'une des entreprises de Jeff Bezos s'oppose à SpaceX. Blue Origin, la société de fusées de Bezos, a déposé une plainte contre la NASA et a poursuivi l'agence pour avoir accordé à SpaceX un contrat de 2,9 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros environ) pour envoyer des humains sur la Lune. La NASA a mis le contrat de SpaceX en pause afin de pouvoir évaluer la plainte.

Les deux milliardaires sont connus pour s'être attaqués mutuellement par le passé. Elon Musk a qualifié Jeff Bezos d'imitateur et s'est moqué des vols spatiaux et de l'atterrisseur lunaire de Blue Origin. Après que SpaceX a remporté le contrat de la NASA, Blue Origin a publié sur son site web des infographies qui semblaient faire une sélection des comparaisons entre son propre atterrisseur lunaire Blue Moon et le Starship de SpaceX, "immensément complexe et à haut risque", a rapporté Morgan McFall-Johnsen d'Insider.

Version originale : Kate Duffy/Insider

À lire aussi — Cette photo rare d'Elon Musk et de Jeff Bezos en 2004 illustre le début de leur rivalité

Découvrir plus d'articles sur :