Publicité

Elon Musk se dit 'super motivé' pour lutter contre le changement climatique avec Joe Biden

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Elon Musk se dit 'super motivé' pour lutter contre le changement climatique avec Joe Biden
Le président Joe Biden s'exprime avant de signer des décrets lors de son premier jour à la Maison Blanche, le 21 janvier 2021. © (Photo par MANDEL NGAN/AFP via Getty Images)
Publicité

Elon Musk est "super enthousiaste" à propos de l'attention portée par le président américain Joe Biden à l'environnement et veut trouver un moyen d'aider les initiatives de l'administration pour développer l'énergie verte et lutter contre le changement climatique, a déclaré le DG milliardaire au magazine Fortune.

Le fondateur de Tesla, SpaceX et Boring Company, qui a fait des allers-retours avec le PDG d'Amazon Jeff Bezos pour la première place en tant que personne la plus riche du monde au cours des dernières semaines, cherche d'autres moyens d'utiliser son immense fortune en plus de son rêve ultime de créer une colonie sur Mars.

A lire aussi — Elon Musk, Mark Zuckerberg, Jeff Bezos... Voici 11 rivalités entre les stars de la tech

Elon Musk a annoncé jeudi qu'il organisait un concours pour donner 100 millions de dollars (82 millions d'euros) à l'entreprise ou à la startup ayant le meilleur plan pour la technologie de capture du carbone, une méthode prometteuse de géo-ingénierie qui élimine la présence de gaz à effet de serre, comme le dioxyde de carbone, de l'atmosphère et le stocke.

Le vaste programme de Joe Biden pour le changement climatique indique qu'il "doublera les investissements fédéraux et renforcera les incitations fiscales pour la capture, l'utilisation et le stockage du carbone" et "continuera à financer la recherche et le développement de la capture du carbone".

"Je pense que c'est génial. Je suis très optimiste quant à l'avenir de l'énergie durable avec la nouvelle administration", s'est réjoui Elon Musk à propos des plans de Joe Biden, affirmant vouloir prendre contact avec l'administration tout en sachant qu'ils ont été très occupés durant leur première semaine de mandat. "Ce n'est pas que nous devions être complaisants ou quoi que ce soit, mais le vent est dans notre dos pour résoudre la crise climatique avec la nouvelle administration".

A lire aussi — Elon Musk offre 100 millions de dollars à celui qui créera la meilleure technologie de capture du carbone

Les entreprises scientifiques et commerciales d'Elon Musk pourraient être fortement stimulées par l'accent mis par l'administration Biden sur l'innovation verte, notamment grâce à des crédits d'impôt plus importants et à des investissements dans les nouvelles technologies, en plus d'encourager davantage d'entreprises à entrer sur le marché des véhicules électriques et de l'énergie verte.

Comme l'a récemment rapporté Business Insider US, Tesla a tout à gagner d'un regain d'intérêt pour l'énergie verte, non seulement en raison de son activité phare dans le domaine des véhicules électriques, mais aussi de la fabrication et à la vente de produits d'énergie solaire, de stockage d'énergie et de batteries lithium-ion.

Comme le remarque Fortune, Elon Musk s'est allié et a affronté des politiciens des deux partis, et a précédemment esquivé les questions de savoir s'il allait voter pour Joe Biden ou pour l'ancien président Donald Trump.

A lire aussi — Selon Elon Musk, l'attaque du Capitole résulterait d'un 'effet domino' entraîné depuis la création de Facebook

Elon Musk a d'abord fait partie de deux des conseils consultatifs de Donald Trump, mais il a démissionné quand l'administration Trump a retiré les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Elon Musk a révélé à Fortune qu'il "l'avait pris au mot, qu'il y croyait vraiment" au sujet des projets climatiques de Donald Trump.

L'après-midi de son investiture, Joe Biden a signé un certain nombre de décrets relatifs au climat afin de réintégrer les États-Unis dans l'accord de Paris, d'arrêter le forage en mer dans le cercle arctique et de mettre fin au permis américain de construction du pipeline Keystone XL.

En 2020, Elon Musk a fait don du montant maximum autorisé aux campagnes des sénateurs des deux partis qui siègent dans les principales commissions en rapport avec ses intérêts commerciaux, y compris des républicains — Thom Tillis, John Cornyn, Dan Sullivan et Joni Ernst, ainsi que les démocrates Jeanne Shaheen, Gary Peters et Chris Coons, comme le montrent les dossiers de la Commission électorale fédérale américaine.

Version originale : Grace Panetta/Business Insider

A lire aussi — Elon Musk, Carlos Ghosn... Les hommes d'affaires les plus cités dans la presse en 2020

Découvrir plus d'articles sur :