Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Elon Musk soutient le patron de Twitter, Jack Dorsey, face au fonds qui tente de l'évincer

Elon Musk soutient le patron de Twitter, Jack Dorsey, face au fonds qui tente de l'évincer
© Joe Skipper/Reuters

Le patron de Twitter, Jack Dorsey, a gagné un allié de taille lundi 2 mars, quand Elon Musk a exprimé son soutien dans la bataille de plus en plus acharnée qui vise à l'évincer de son poste de directeur général. "Je veux juste dire que je soutiens @jack en tant que DG de Twitter", a tweeté Elon Musk, ajoutant que Jack Dorsey a un bon cœur, en utilisant l'émoji cœur.

Jack Dorsey serait attaqué par le fonds d'investissement activiste Elliott Management du milliardaire Paul Singer, qui aurait acquis près de 5 % des parts de Twitter, et lancerait une campagne de pression pour remplacer Jack Dorsey au poste de DG, selon certains médias. Elliott Management fera valoir que Jack Dorsey, qui est également PDG de Square, n'est pas assez concentré sur Twitter, selon Bloomberg, qui a été le premier média à rapporter l'information.

Elon Musk est également le directeur général de deux entreprises, portant la double casquette de DG du constructeur de voitures électriques Tesla et de la société d'exploration spatiale SpaceX. Et Elon Musk a eu beaucoup de conflits dans le monde de la finance, en particulier avec les vendeurs à découvert qui ont longtemps ciblé les actions de Tesla.

Lundi, les employés de Twitter se sont précipités pour défendre leur chef, en publiant des tweets avec le hashtag #webackjack ("#noussoutenonsjack" en français). "Je ne supporte pas ceux qui compliquent la tâche aux gens bien qui veulent faire de bonnes choses", a ainsi écrit une employée de Twitter. "Avec tout ce qui se passe dans le monde, nous méritons plus de gens bien".

Plus tôt dans l'année, Elon Musk avait fait une apparition virtuelle lors d'un événement organisé par un employé de Twitter, expliquant à Jack Dorsey et au public comment il réparerait le réseau social, recommandant des actions contre les trolls et les bots sur la plateforme.

Version originale : Alexei Oreskovic/Business Insider.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :