Le personnel de Tesla aurait eu pour consigne de ne pas passer devant le bureau d'Elon Musk à cause de ses frénésies de licenciement

Le DG de Tesla Elon Musk. Scott Olson/Getty Images

  • Selon une enquête approfondie du magazine Wired sur Tesla, Elon Musk avait l'habitude de licencier des gens à tour de bras.
  • Le journaliste Charles Duhigg a discuté pendant six mois avec de nombreux ingénieurs, cadres et employés de Tesla, qui lui ont expliqué ce que c'était que de travailler chez Tesla pendant "l'enfer de la production" du Model 3.
  • Une source a raconté à Wired qu'il avait inventé une expression pour parler des crises d'Elon Musk, les appelant "les crises de licenciement d'Elon".
  • Des sources ont décrit un cas dans lequel Elon Musk avait renvoyé sur-le-champ un jeune ingénieur pour des raisons obscures, en lui criant: "C*ssez-vous d'ici".

Elon Musk était tellement enclin à licencier à tour de bras qu'on a demandé aux employés de Tesla de ne pas passer devant son bureau au cas où cela mettrait leur carrière en danger, selon un article exclusif et détaillé du magazine Wired.

Pendant plus de six mois, le journaliste Charles Duhigg a parlé à de nombreux ingénieurs, cadres et employés de Tesla qui lui ont expliqué ce que cela signifiait de travailler chez Tesla.

Un responsable de l'usine Gigafactory a déclaré à Wired qu'il avait déconseillé à ses employés de s'approcher trop près du bureau d'Elon Musk, craignant qu'un mot déplacé ne les fasse virer. Le responsable a appelé ces crises "les crises de licenciement d'Elon".

Un ancien haut dirigeant a déclaré qu'Elon Musk disait parfois: "Je dois virer quelqu'un aujourd'hui", et lorsque des cadres lui répondait qu'il n'était pas obligé, Elon Musk répondait: "Non, non, je vais le faire. Je dois virer quelqu'un". "Tout le monde venait au travail chaque jour en se demandant si ce serait leur dernier jour", a ajouté une troisième source.

Lorsqu'il a été contacté par Wired, un porte-parole de Tesla a contesté cette affirmation, tout en précisant qu'Elon Musk prenait "des décisions difficiles mais nécessaires".

Wired rapporte notamment qu'Elon Musk a déjà renvoyé un jeune ingénieur dont il ignorait le nom pour des raisons qu’il n'avait pas vraiment expliquées.

Une source qui a fut témoin de la conversation a expliqué à Wired qu'un soir vers 22 heures, Elon Musk a appelé l'ingénieur et a pointé du doigt une machine disant: "Hé, mon pote, ça ne marche pas", et a demandé si l'ingénieur en était responsable.

Perdu, l'ingénieur demanda à Elon Musk d'expliquer ce qu'il voulait dire. "Est-ce que c'est vous qui avez fait cette m*rde?", demanda de nouveau Elon Musk, et quand l'ingénieur lui répondit qu'il ne savait pas à quoi il faisait allusion, Elon Musk le traita "d'imbécile" et lui dit: "C*ssez-vous d'ici et ne revenez pas!"

'La séquence idiot'

En plus des licenciements, beaucoup ont évoqué des crises fréquentes où Elon Musk criait après les gens en les traitant "d'idiots". Un cadre supérieur de l'ingénierie a déclaré que les employés avaient même un nom pour son comportement : "la séquence idiot".

"Si vous disiez quelque chose de mal, si vous faisiez une erreur ou que vous ne le brossiez pas dans le sens du poil, il décidait que vous étiez idiot et qu'il n'y avait rien qui pourrait le faire changer d'avis", ont-ils expliqué.

Dans un communiqué à Wired, un porte-parole de Tesla a déclaré: "Elon se soucie énormément des personnes qui travaillent dans ses entreprises. C'est pourquoi, bien que cela soit douloureux, il prend parfois la difficile décision de licencier des gens qui ne donnent pas les résultats escomptés et qui mettent en péril toute l'entreprise".

Business Insider a contacté Tesla pour obtenir des commentaires.

Version originale: Isobel Asher Hamilton/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk sur ses objectifs ratés de production de la Model 3: 'Je n'ai jamais fabriqué de voiture de série. Comment suis-je censé savoir avec précision quand ça va se faire?'

VIDEO: Une startup canadienne a inventé des chaussettes anti-odeur, anti-ampoules et anti-impact