Elon Musk veut valider personnellement toutes les nouvelles embauches de Tesla, d'après un email qui a fuité

Elon Musk veut valider personnellement toutes les nouvelles embauches de Tesla, d'après un email qui a fuité

Le DG de Tesla Elon Musk. Mark Brake / Getty Images

Tous les employés embauchés par Tesla doivent recevoir l'approbation du DG Elon Musk, selon un email envoyé aux recruteurs de Tesla en février. "Toutes les demandes d'effectifs de l'entreprise doivent être approuvées par Elon", indique l'email. "La preuve de sa signature est requise". L'email suggère également que Tesla a introduit des normes plus strictes en matière d'embauche. "Nous allons instaurer un processus plus rigoureux concernant les demandes et les offres pour aider à gérer les effectifs dans l'ensemble de l'entreprise", indique l'email, précisant qu'Elon Musk allait recevoir un rapport quotidien sur les recrutements. Tesla a refusé de commenter ces informations. 

Tesla a subi plusieurs séries de licenciements l'année dernière. Le constructeur automobile a fait suivre sa réduction de 9% de ses effectifs en juin d'une autre réduction de 7% en janvier et d'une vague de licenciements, rapportée par CNBC, de 8% en mars. (Un représentant de Tesla a déclaré à Business Insider que les chiffres concernant les licenciements rapportée par CNBC était incorrecte, mais n'a pas précisé l'ampleur de cette réduction.) Le site Electrek a rapporté mardi que Tesla avait licencié la moitié de son équipe dédiée au recrutement.

Elon Musk a insinué dans un email adressé à ses employés envoyé en juin que le constructeur ne serait plus obligé de procéder à une nouvelle série de licenciements. "Je tiens également à souligner que nous prenons cette décision difficile aujourd'hui afin que nous n'ayons plus à le faire", avait déclaré Elon Musk à l'époque.

Ces licenciements font partie des efforts de Tesla qui tente de devenir rentable de façon constante tout en abaissant les prix de ses véhicules. Le constructeur automobile a annoncé pour la première fois en janvier avoir connu des trimestres consécutifs rentables, bien que Elon Musk ait déclaré ne pas s'attendre à ce que Tesla soit rentable au premier trimestre de cette année. À la fin du mois de février, le constructeur automobile a annoncé une réduction de prix attendue depuis longtemps, 35 000 dollars (31 000 euros) pour sa berline Model 3, ainsi que des réductions de prix pour sa berline Model S et son SUV Model X. Les réductions avoisinaient les 6% pour tous les véhicules.

Ces réductions de prix ont été partiellement revues à la baisse lorsque Tesla a annoncé dimanche que la société augmenterait de 3% les prix de tous ses véhicules, à l'exception de la version de base du Model 3 vendue à 35 000 dollars. Cette augmentation de prix va de pair avec le renversement de la décision du constructeur de fermer ses magasins afin d'augmenter les ventes en ligne et de réduire les coûts.

Tesla a déclaré dans un dépôt réglementaire en février que le société comptait 48 817 employés à temps plein à la fin de l'année 2018. Dans la semaine du 4 mars 2019, un représentant de Tesla a déclaré que le constructeur automobile comptait plus de 40 000 employés à temps plein.

Version originale : Mark Matousek/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk accuse la SEC de violer sa liberté de parole

VIDEO: Regardez ces planches de bois prendre feu à l'électricité — d'incroyables figures de Lichtenberg apparaissent

  1. Tesla doit rapidement être une entreprise profitable. Il y a beaucoup d'attentes autour de cette société... En espérant que tous ces ajustements dans l'entreprise débouchent sur du positif.

Laisser un commentaire