Elon Musk veut que les gens fassent le tour du monde en une heure

SpaceX a diffusé une vidéo dans laquelle on voit une de leurs fusées faire un New York-Shanghai en seulement 39 minutes. YouTube/SpaceX

Elon Musk, le fondateur de SpaceX, a annoncé comment il imaginait emmener des personnes jusqu'à la planète Mars d'ici cinq ans, à l'occasion de l'International Astronautical Congress d'Adélaïde, en Australie. 

Le vaisseau spatial, baptisé "BFR", transporterait environ une centaine de personnes dans l'espace mais à la fin de sa présentation, il a évoqué l'idée d'utiliser ce vaisseau pour voyager n'importe où à travers le monde en moins d'une heure. 

Il a ainsi diffusé une vidéo dans laquelle on voit des gens embarqués à bord d'un bateau à New York (Etats-Unis) pour se diriger vers un site de lancement situé dans la Hudson River où ils prennent un vol pour aller à Shanghai (Chine) en seulement 39 minutes.

Les vols long-courriers les plus fréquents dans le monde pourraient se faire en moins de 30 minutes, a dit Elon Musk: 

  • Los Angeles-New York en 25 minutes,
  • Melbourne-Singapour ou New York-Londres en 29 minutes,
  • New York-Paris en 30 minutes, 
  • Sydney-Le Cap en 35 minutes,
  • Sydney-Zurich en 50 minutes.

"Si nous sommes en train de concevoir cet engin pour aller sur la Lune et sur Mars, pourquoi pas aller dans d'autres lieux sur Terre également", a-t-il dit.

Elon Musk n'a pas révélé les tarifs de ces potentiels vols mais l'idée serait révolutionnaire pour le secteur depuis l'avion supersonique Concorde dans les années 1970, qui voyageait à deux fois la vitesse du son, permettant de relier Paris à New York en moins de 3 heures et demi. 

Il a aussi promis des vols agréables sans turbulence. 

"Une fois que vous êtes en dehors de l'atmosphère, ça sera un vol aussi doux que de la soie, sans turbulence, rien", a-t-il dit, même si avec un temps de vol si court, vous n'aurez pas vraiment le temps de regarder un film ou de profiter d'un tout autre service à bord. 

Version originale: Simon Thomsen/Business Insider Australia

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Google préparerait un 2e concurrent des enceintes connectées Amazon — la tension monte entre les 2 rivaux

VIDEO: Ce vélo connecté futuriste par abonnement débarque en France