Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Voici les règles du couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron en Ile-de-France et dans 8 métropoles

Voici les règles du couvre-feu annoncé par Emmanuel Macron en Ile-de-France et dans 8 métropoles
© Présidence de la Russie/Wikimedia

C'est confirmé : un couvre-feu va être instauré dans certains zones de France, à partir de ce samedi. C'est ce qu'a annoncé Emmanuel Macron lors de sa prise de parole, ce mercredi 14 octobre. "Le couvre-feu est une mesure qui est pertinente", a affirmé le chef de l'Etat en citant l'exemple de la Guyane. Il sera donc exigé que les habitants soient chez eux à partir de 21h et jusqu'à 6h en Ile-de-France, ainsi que dans 8 métropoles, celles de Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. Ce couvre-feu sera effectif à partir de ce samedi 17 octobre, "zéro heure".

Cette mesure s'appliquera durant quatre semaines dans un premier temps. Emmanuel Macron a déjà dit vouloir se tourner vers le Parlement pour l'étendre "jusqu'au 1er décembre". Conséquence du couvre-feu, les restaurants, bars, salles de spectacle etc. devront fermer à 21h dans les zones concernées. Des dispositifs de soutien seront mis en place pour les secteurs touchés, et en premier lieu le chômage partiel "à 100% pour l'employeur" qui sera de nouveau proposé notamment dans l'hôtellerie, la restauration, le tourisme, l'événementiel, la culture et le sport.

Des exceptions au couvre-feu 'pour bonne raison'

Emmanuel Macron a toutefois admis qu'il existera des exceptions au couvre-feu, notamment pour "ceux qui travaillent plus tard" ou pour "urgence sanitaire". "Il y aura une stricte limitation pour bonne raison. On ira plus au restaurant après 21h, chez des amis, faire la fête", a-t-il expliqué. L'offre de transport ne sera pas modifiée durant les heures de couvre-feu.

Le chef de l'Etat a prévenu que des contrôles seront effectués, et que l'amende pour non respect du couvre-feu s'élèvera à 135 euros (1500 euros en cas de récidive). Il a affirmé que le Premier ministre tiendra une conférence de presse ce jeudi pour donner plus de détails sur la mesure.

Le président de la République a, par ailleurs, confirmé qu'il ne comptait pas instaurer de restrictions de déplacement entre les villes et régions de France. Les Français pourront donc partir en vacances, mais ils les appellent néanmoins à respecter les distances et les gestes barrière lorsqu'ils sont avec leur famille et amis et à porter le masque, "même dans des réunions privées". Emmanuel Macron a demandé aux citoyens de respecter la "règle des six", à savoir ne pas se réunir à plus de six personnes.

A lire aussi - Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur les tests rapides en 4 questions-réponses

Découvrir plus d'articles sur :