Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Emmanuel Macron distribue les bons et mauvais points à Lidl et Leclerc avant le salon de l'Agriculture


Le Salon de l'Agriculture n'a pas encore ouvert ses portes que les polémiques commencent déjà. Lors d'une interview donnée à la presse quotidienne régionale mise en ligne jeudi, Emmanuel Macron a notamment évoqué la loi Alimentation (ou loi Egalim) qui avait pour objectif de rémunérer mieux les agriculteurs en fonction de leurs coûts de production. S'il estime qu'elle "commence à produire des effets", il précise aussi que "la clé de tout ça, c'est bâtir des indicateurs puis organiser la dialogue dans la filière. Cela suppose aussi que tous les acteurs de la chaîne soient responsables".

Il a continué en distribuant les bons et les mauvais points aux acteurs de la grande distribution : "je salue Lidl par exemple, qui contractualise, donne du prix et de la visibilité." Il rappelle aussi l'amende administrative donnée début février aux groupes Carrefour, Système U et Intermarché : "Nous avons multiplié les contrôles. Résultat : 4 millions d'euros d'amende ont été prononcés envers les distributeurs pour non-respect des règles. Nous avons assigné Leclerc".

'Ce ne sont pas tendre, moi non plus'

Pour lui, "la grande difficulté que nous rencontrons, ce sont ceux qui essayent de contourner la loi avec leurs centrales d'achats en Belgique ou ailleurs". Une amende record de 117 millions d'euros avait été infligée à Leclerc en juillet 2019 par le ministère de l'Économie et des Finances pour "pratiques commerciales abusives". Le président de la République montre ses muscles : "Ce ne sont pas des tendres, moi non plus, ça tombe bien".

Emmanuel Macron inaugurera samedi le Salon de l'Agriculture porte de Versailles à Paris. À la veille de ce grande rendez-vous pour le monde agricole, il tient à rassurer les agriculteurs : "Nous sentons aujourd'hui une tension forte dans la société et il faut à la fois protéger les agriculteurs contre les stigmatisations dont ils sont l'objet et réussir la transformation du modèle agricole".

Découvrir plus d'articles sur :