Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Emmanuel Macron dit à Donald Trump que l'Europe ne discute pas 'avec un fusil sur la tempe'

Emmanuel Macron dit à Donald Trump que l'Europe ne discute pas 'avec un fusil sur la tempe'
© REUTERS/Francois Lenoir

A l'issue d'un sommet européen à Bruxelles (Belgique), Emmanuel Macron a déclaré que l'Europe n'était pas "un maillon faible" du commercial international et qu'elle allait réagir face à la stratégie agressive de Donald Trump en la matière.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président français a ainsi précisé que plusieurs Etats européens allaient "rapidement" arrêter des mesures coordonnées pour répondre à cette attaque.

Voici ce qu'il a affirmé:

"Si nous sommes attaqués, nous réagirons sans faiblesse."

Le président français a ajouté qu'on ne pouvait discuter de rien avec les Etats-Unis "avec un fusil sur la tempe". Il a ainsi invité Donald Trump, qui avait notamment déclaré que "les guerres commerciales étaient une bonne chose", à revenir dans le cadre des règles de l'OMC.

Donald Trump a mis à exécution ses menaces concernant les droits de douane sur les importations américaines d'aluminium et d'acier — à hauteur respectivement de 10% et de 25% — le 8 mars dernier, en signant les déclarations à cet effet.

Mais certains pays dont notamment l'UE sont exemptés de ces mesures de façon temporaire, jusqu'au 1er mai.

Interrogé sur ces exemptions, Emmanuel Macron a répondu que cette mesure n'est "pas apparue satisfaisante" aux yeux de l'Europe, estimant que "la stratégie américaine est une mauvaise stratégie, qui répond à un vrai problème, celui du dumping comme des surcapacités dans le secteur de l'acier."

Dans un communiqué cité par Reuters, le directeur-général de l'OMC, Roberto Azevedo, a appelé les pays à faire preuve de vigilance en matière de droits de douane:

"Les décisions prises en dehors de ces processus collectifs augmentent fortement le risque d'escalade en une confrontation qui n'aurait pas de vainqueur, et qui pourrait rapidement mener à un système commercial moins stable".

Il a par ailleurs ajouté:

"La perturbation des flux commerciaux mettrait en danger l'économie mondiale à un moment où la reprise économique, bien que fragile, est de plus en plus visible dans le monde. J'invite à nouveau à la retenue et à un dialogue urgent, meilleur moyen de résoudre ces problèmes."

Business Insider