Emmanuel Macron promet 10Mds€ pour financer 'l'industrie du futur’ et sait déjà comment il financera ce fonds

Emmanuel Macron, leader du mouvement En Marche !, a présenté le 2 mars 2017 son programme de candidat à l'élection présidentielle. REUTERS/Charles Platiau

Le candidat à l'élection présidentielle Emmanuel Macron promet la création d'un "fonds pour l'industrie et l'innovation" de 10 milliards d'euros pour financer "l'industrie du futur", selon son projet présidentiel présenté jeudi.

Il sera en partie abondé par la cession par l'Etat de parts d'entreprises dans lequel il est minoritaire mais pas seulement, a précisé lors d'une conférence de presse l'ancien ministre de l'Economie.

Rien que Bpifrance, détenue à parité par la Caisse des dépôts (CDC) et l'Etat français, a réalisé l'an dernier près de 1,7 milliard d'euros de cessions dans des grands groupes et entreprises de tailles intermédiaires (ETI).

Il souhaite créer une fondation dans laquelle seraient placés soit le produit de cessions de titres, soit des actions aujourd'hui détenues par l'Agence des participations de l'Etat (APE), dont les dividendes contribueront également à abonder le fonds. 

Cette fondation aura une "gouvernance propre", qui permettra notamment d'utiliser une partie de ces dividendes pour financer de la recherche et développement, a-t-il ajouté.

L’industrie manufacturière employait 2,7 millions de salariés en France au deuxième trimestre 2016, selon l'INSEE. Selon une enquête de Business Insider France, il y a 26 villes en France où l'industrie représente 9 emplois sur 10.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 26 villes françaises où l’emploi est encore porté par l’industrie

VIDEO: Cette machine est conçue pour remplacer les traverses des voies de chemin de fer — voici comment elle fonctionne

Contenu Sponsorisé

Votre entreprise fait face à des défis? Apprenez à vous adapter et à prospérer avec Agile

  1. En espérant que les promesses de la campagne présidentielle seront tenues et que ce fonds sera réellement débloqué pour soutenir le secteur de l'industrie Français.

Laisser un commentaire