Emmanuel Macron vient de s'adresser directement aux Français pour la première fois depuis 5 mois — voici ses déclarations les plus importantes

Emmanuel Macron à l'Elysée, avant l'émission Le Grand Entretien, le 15 octobre 2017. REUTERS/Philippe Wojazer

Emmanuel Macron a accordé un entretien d'une heure en direct à TF1 dimanche 15 octobre. C'est la première fois que le président de la République s'adressait ainsi directement aux Français, dans le cadre d'une interview télévisée, depuis le début de son quinquennat.

De 20h15 à 21h15, les journalistes Gilles Bouleau, Anne-Claire Coudray et David Pujadas ont interrogé le président de la République dans son bureau à l'Elysée. 

Les téléspectateurs ont pu voir une "Marianne" réalisée par l'artiste de street art Shepard Fairey, illustre pour son poster "Hope" réalisé pour la campagne de Barack Obama en 2008.

A l'occasion de cet entretien, Emmanuel Macron est revenu sur plusieurs de ses réformes et a fait quelques annonces. 

Voici ses déclarations les plus importantes:

  • "Le taux de chômage est en train progressivement de baisser, il baissera."
  • "La plénitude des réformes qui sont en train d'être conduites par le gouvernement vous les verrez dans un an et demi, deux ans."
  • "Je veux qu'on réforme profondément la philosophie de ce qu'est l'entreprise. (...)  Je souhaite qu'on puisse revisiter cette belle invention gaulliste de l'intéressement et de la participation et je veux à cet égard qu'en 2018 on puisse avoir un vrai débat sur ce point."
  • A propos des allocations chômage pour les démissionnaires: "On va encadrer, c'est la négociation que nous avons demandée aux partenaires sociaux de mener (...) Avec un peu de bon sens, tous les cinq ans, six ans, sept ans, on peut donner ce droit aux salariés (...) et il faut le donner s'il y a un projet."
  • "Je suis pour reconnaître des droits égaux à nos concitoyens, je suis très sensible au respect de la filiation. C'est aussi pour cela que je suis contre la gestation pour autrui. Et je souhaite qu'on ne puisse pas passer de la PMA à la GPA subrepticement (...) Je souhaite que pendant l'année 2018, nous puissions avoir un débat de manière apaisée."
  • "Oui j'ai engagé des démarches auprès du Grand Chancelier pour retirer sa Légion d'honneur à Harvey Weinstein, car ses actes manquent à l'honneur."
  • La lutte contre le harcèlement sera l'une des priorités de la future "police de sécurité du quotidien", appelée à voir le jour en 2018, qui pourra recourir à des procédures simplifiées de verbalisation, notamment dans les transports.
  • "Les Etats-Unis sont nos alliés. C'est notre partenaire le plus essentiel en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, au Proche et Moyen-Orient comme au Sahel"
  • "Nous avons (avec Donald Trump ndlr) des désaccords sur le climat, sur l'Iran. Je parle constamment au président américain, parce que c'est mon devoir. C'est la bonne méthode parce qu'il est le président de la première puissance et donc il est nécessaire de l'ancrer dans ce partenariat et dans le multilatéralisme."
  • "Toutes celles et ceux qui, étant étrangers en situation irrégulière, commettent un acte délictueux quel qu'il soit, seront expulsés."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Emmanuel Macron a engagé des démarches pour retirer la Légion d'honneur à Harvey Weinstein

VIDEO: L'acteur Terry Crews suit un régime alimentaire particulier pour être en bonne santé — il l'explique