Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Emmanuel Macron souhaite que les Français se syndiquent plus — voici comment il compte y arriver

Emmanuel Macron souhaite que les Français se syndiquent plus — voici comment il compte y arriver
© REUTERS/Jacky Naegelen

Pour L'Obs, il n'y a pas de doute : "Emmanuel Macron sera candidat à la présidentielle de 2017". L'ex-ministre de l'Economie a accordé un entretien à l'hebdomadaire pour exposer les contours de son projet politique.

Dans cette interview à L'Obs, l'ancien banquier d'affaires exprime le souhait de voir les Français se syndiquer davantage. Emmanuel Macron déclare qu'il faut "renforcer les syndicats au niveau des entreprises et des branches". Il poursuit :

"Aujourd'hui, comme tout est défini par la loi, il y a un manque d'intérêt à se syndiquer sur le terrain. (...) Mais, demain, si vous donnez des responsabilités et du grain à moudre au niveau de la branche ou de l'entreprise, c'est-à-dire de vrais sujets à discuter, vous incitez les gens à s'engager et cela créer une dynamique vertueuse pour les syndicats, les entreprises et le dialogue social."

Le présumé candidat à la présidentielle souhaite renforcer la syndicalisation au niveau des entreprises pour permettre d'y négocier plus finement la mise en œuvre des droits fixés par le code du travail, en fonction des spécificités sectorielles ou d'entreprise.

Emmanuel Macron accompagne ce projet d'une autre mesure. Il propose de retirer la gestion de l'assurance-chômage, aujourd'hui co-gérée par les organisations patronales et les syndicats, à l'Unedic pour la confier à l'Etat. "Il n'y a rien de pire qu'un système où celui qui décide n'est pas celui qui paie."

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :