Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le secteur du BTP et de la construction peine à recruter des cadres — et il y a 2 raisons à cela

Le secteur du BTP et de la construction peine à recruter des cadres — et il y a 2 raisons à cela
© Facebook/Groupe Bouygues
  • Les entreprises du BTP et de la construction peinent à recruter des cadres sur certains profils.
  • Cette pénurie s'explique par le nombre de grands projets en cours et par compétences rares et spécifiques recherchées.
  • Résultat, la rémunération des cadres du secteur augmente de 4,2% selon le baromètre Expectra des salaires de cadres.

Le secteur du BTP est en forme et embauche à tours de bras.

En 2018, le solde net d'emplois pour le secteur devrait atteindre 30.000 postes, d'après Le Parisien, et les embauches se font à tous les niveaux de formation, du CAP au cadre. Ces derniers représentent par ailleurs une part grandissante des employés du bâtiment (8,2% en 2016 contre 5,4% en 1980).

Mais, selon le baromètre Expectra des salaires de cadres 2018, les entreprises du secteur peinent à recruter sur certains profils. C'est le cas des chefs de chantier, pour lesquels 72% des recrutements sont jugés difficiles, ou des ingénieurs BTP et conducteurs de travaux, où des difficultés sont ressenties pour six recrutements sur dix.

Il y a deux raisons derrière cette pénurie, selon Expectra:

  • Les grands projets en cours comme le Grand Paris Express créent une forte demande. A la construction de nouvelles lignes de métro — qui représenteront à terme 200 kilomètres de nouvelles voies — s'ajoutent les nombreux programmes immobiliers prévus autour des nouvelles gares. L'échéance des Jeux olympiques de 2024 à Paris apporte aussi son lot de nouvelles constructions (piscine, villages des athlètes et des médias). D'autres projets d'infrastructure comme les extensions des aéroports de Paris-CDG, Lyon et Marseille ou le Canal Seine Nord Europe dynamisent aussi le secteur.
  • La transformation numérique du secteur nécessite des compétences nouvelles et rares. Par exemple, les engins sont de plus en plus souvent connectés et les chantiers sont modélisés numériquement.

Cette situation a une incidence sur les salaires. Les rémunérations des cadres du secteur BTP et construction ont ainsi augmenté de 4,2% entre 2017 et 2018 selon Expectra.

La filière fait part depuis 2017 de ses difficultés à recruter. "Il s'agit de redonner envie aux jeunes de croire en les travaux publics et de les former correctement; mais également de fournir au Grand Paris des personnels spécialisés opérationnels rapidement", expliquait alors Bruno Cavagné, le président de la Fédération nationale des travaux publics, au média spécialisé Construction Cayola. "Ceux-ci devront être convenablement logés en région parisienne, où le logement est déjà tendu."

Découvrir plus d'articles sur :