De nombreux employés de Tesla sont en train d'être débauchés par Apple qu'Elon Musk a appelé une fois 'le cimetière de Tesla'

Getty Images/Stephen Lam

  • Tesla et Apple se disputent les mêmes talents dans des domaines tels que les logiciels, les batteries, la chaîne logistique et l'ingénierie mécanique.
  • Il y a toujours eu beaucoup d'employés qui passaient d'une entreprise à l'autre.
  • Mais récemment, le passage s'est plutôt fait en faveur d'Apple selon CNBC, qui affirme que le fabricant d’iPhone a recruté au moins 46 employés de Tesla en 2018.
  • Le directeur général de Tesla, Elon Musk, a dit un jour que "si vous ne parvenez pas à travailler chez Tesla, vous allez chez Apple".

Elon Musk a un jour appelé Apple le "cimetière de Tesla".

"Nous appelons toujours Apple le 'cimetière de Tesla'. Si vous ne parvenez pas à travailler chez Tesla, vous allez chez Apple. Je ne plaisante pas", a déclaré Musk au journal allemand Handelsblatt en 2015.

Ces temps-ci, il semble qu'il y ait un nombre croissant de pierres tombales qui apparaissent à Cupertino, en Californie.

CNBC rapporte qu'Apple est sur le point d'embaucher des "dizaines" d'anciens employés de Tesla pour divers projets, citant une meilleure rémunération du fabricant de l'iPhone.

Un porte-parole de Tesla a semblé dire que c'était aussi la raison d'un nombre de départs, dans une déclaration à CNBC:

"Nous leur souhaitons bonne chance. Tesla est un chemin difficile. Nous avons 100 fois moins d'argent qu'Apple, alors bien sûr, ils peuvent se permettre de payer plus. Nous sommes dans des batailles extrêmement difficiles qui nous opposent à des constructeurs automobiles établis qui ont fabriqué 100 fois plus de voitures que nous l'année dernière, donc bien évidemment, c'est un travail très dur. "

Selon LinkedIn, 46 personnes sont passées du constructeur automobile à Apple jusqu'à présent cette année, tandis que d'autres n'ont pas mis à jour leur profil.

Une de ces personnes est Doug Field, un haut-dirigeant qui a supervisé l'ingénierie de la Tesla Model 3. Le Wall Street Journal a annoncé au début de l'année qu'il prévoyait "un congé sabbatique de six semaines".

En août, il a semblé prendre un poste chez Apple, retournant dans l'entreprise où il avait travaillé avant Tesla. Field travaillerait actuellement sur le projet Titan, le projet automobile d'Apple. Apple a des centaines de personnes travaillant sur des véhicules autonomes, avec des voitures circulant pour des essais dans les rues de Californie.

Mais toutes les nouvelles recrues de Tesla ne travaillent pas sur le projet Titan chez Apple. D'autres travaillent sur des logiciels, des écrans et des batteries, selon CNBC.

Tesla a connu une année tumultueuse, avec des controverses quasi quotidiennes, et les stock-options reçues par les employés de Tesla sont peut-être moins séduisantes, compte tenu de la volatilité des cours, du moins par rapport à Apple, la première entreprise valorisée à plus de mille milliards de dollars plus tôt dans le mois.

Version originale: Business Insider/Kif Leswing

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk a une fois tenté de débaucher Sheryl Sandberg de Facebook pour alléger sa charge de travail 'insoutenable'

VIDEO: Les chambres de cet hôtel sont décorées comme dans Harry Potter — vous y accédez par une bibliothèque secrète