Publicité

En 2020, les Français se sont rués sur les jeux vidéo pendant les confinements mais les ont délaissés l'été

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

En 2020, les Français se sont rués sur les jeux vidéo pendant les confinements mais les ont délaissés l'été
"Animal Crossing: New Horizons" est un des jeux phares de l'année 2020. © Nintendo
Publicité

Ce n'est pas une surprise, l'année 2020 a été exceptionnelle pour le marché du jeu vidéo. De nouvelles données dévoilées ce mercredi 3 mars par le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL), l'organisme représentant le secteur en France, montrent à quel point les jeux vidéo ont été un refuge pour les Français pendant les deux périodes de confinement. Lors d'une conférence en ligne en marge de la publication de son bilan annuel du marché, le SELL a révélé que, lors du premier trimestre 2020 — de janvier à mars — les joueurs ont passé en moyenne 9h29 par semaine à jouer aux jeux vidéo, soit une hausse d'1h20 par rapport à la même période en 2019. Une hausse exceptionnelle, d'autant plus qu'elle n'englobe que deux semaines de confinement, puisque celui-ci a débuté le 17 mars.

Logiquement, cette hausse s'est poursuivi au deuxième semestre — d'avril à juin — dans une moindre mesure : les joueurs français ont joué 9h12 par semaine en moyenne, soit 27 minutes de plus qu'en 2019. Le confinement s'étant officiellement terminé le 11 mai. En revanche, une fois que les Français ont pu librement profiter du grand air, voir leurs proches ou partir en vacances, le temps passé devant les jeux vidéo a fortement baissé. Pendant l'été — de juillet à septembre, la durée hebdomadaire de jeu s'est établie à 8 heures en moyenne, contre 8h58 en 2019. Comme le montre le graphisme ci-dessous, c'est le seul trimestre de l'année où la consommation de jeux vidéo est moindre par rapport à 2019.

À lire aussi — Les 17 jeux vidéo les plus attendus de 2021

GameTrack/Ipsos

À partir d'octobre, la deuxième vague épidémique et les mesures de couvre-feu (à partir du 17 octobre) puis de confinement (du 30 octobre au 15 décembre) ont de nouveau poussé les Français à jouer, puisque le temps hebdomadaire devant les jeux vidéo a atteint 8h54, soit une hausse de 20 minutes par rapport à 2019.

Le jeu multijoueurs en ligne pour maintenir le lien

D'après le SELL, qui cite un sondage réalisé par l'institut Ipsos dans le cadre de son programme GameTrack, les joueurs de jeux multijoueurs en ligne ont d'ailleurs vu dans le jeu vidéo un moyen de faire face au confinement. Pour 54% d'entre eux, c'était un moyen de rester connecté avec leurs amis. C'était également une façon de se sentir moins isolé pour 49% d'entre eux. Enfin, les joueurs de jeux multijoueurs en ligne sont 52% à penser que ces jeux leurs ont permis de se sentir plus heureux pendant le confinement, et 47% à se sentir moins anxieux.

L’enquête Ipsos/GameTrack est menée chaque trimestre auprès d’un panel représentatif de 3000 Français âgés de 6 à 64 ans interrogés en ligne mois après mois, tout au long du trimestre. Elle est complétée par une enquête réalisée hors ligne chaque année auprès d'un panel représentatif de 1000 Français.

À lire aussi — 'Animal Crossing' est le jeu le plus vendu de 2020 en France, et met fin à la suprématie de 'FIFA'

Découvrir plus d'articles sur :