Macron, Le Pen

Marine Le Pen et Emmanuel Macron. REUTERS/Pascal Rossignol REUTERS/Christian Hartmann

  • Les Français ont voté pour le premier tour de l'élection présidentielle ce dimanche 23 avril 2017. 
  • La participation s'est établie à 78,69%, contre 80,42% lors du premier tour du scrutin présidentiel de 2012.
  • Emmanuel Macron (En Marche!) et Marine Le Pen (FN) sont tous les deux qualifiés pour le second tour, confortant les sondeurs.
  • Les candidats déçus François Fillon et Benoît Hamon ainsi que des personnalités de droite et de gauche ont apporté leur soutien à Emmanuel Macron pour le second tour.
  • D'autres comme Jean-Luc Mélenchon et Nicolas Dupont-Aignan n'ont pas donné de consigne de vote.

Voici les résultats définitifs : Emmanuel Macron (En Marche!) 24,01% ; Marine Le Pen (Front National) 21,3% ; François Fillon (Les Républicains) 20,01% ; Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise) 19,58% ; Benoît Hamon (Parti socialiste) 6,36% ; Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) 4,75% ; Jean Lassalle (Résistons) 1,22% ; Philippe Poutou (NPA) 1,10% ; François Asselineau (UPR) 0,92% ; Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) 0,65% ; Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès) 0,18%.

Voici comment s'est déroulé cette soirée du premier tour de l'élection présidentielle de 2017.

23h26 — Sur plus de 40 millions bulletins dépouillés, Emmanuel Macron récolte 23,54% des suffrages, devant Marine Le Pen (22,33%), François Fillon (19,87%) et Jean-Luc Mélenchon (19%), rapporte le Ministère de l'intérieur.

Début du dépouillement des bulletins du premier tour de la présidentielle à Tulle, le 23 avril 2017. REUTERS/Regis Duvignau

22h20 — Jean-Claude Juncker "félicite Emmanuel Macron"

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker arrive à la réunion du parti populaire européen lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 9 mars 2017. REUTERS/Eric Vidal

Le président de la Commission européenne lui "souhaite le meilleur pour le second tour de la présidentielle."

22h18 — Emmanuel Macron: "En un an nous avons changé le visage de la politique française."

Emmanuel Macron le 21 février 2017. REUTERS/Toby Melville

Dans son discours, le candidat En Marche! a également salué tous les candidats qui ne sont pas au second tour de l'élection présidentielle.

Il a également parlé de la "menace des nationalistes". 

22h10 — Nathalie Arthaud votera blanc

22h05 — La place de la Bastille à Paris a été investie par des centaines de CRS pour prévenir tout grand rassemblement 

22h — Jean-Luc Mélenchon ne donne pas de consignes de vote

Capture d'écran de la dernière vidéo de Jean-Luc Mélenchon. YouTube/PlaceauPeuple

"Lorsque les résultats officiels seront connus, nous les respecterons", a déclaré le candidat de la France Insoumise.

"Je ne saurai dire ni faire d'avantage à cette heure. Chacun-e d'entre vous sait en conscience quel est son devoir. Dès l'ordre, je m'y range."

Jean-Luc Mélenchon appellera les 450.000 signataires de sa plateforme à se prononcer sur leur choix "pour l'avenir." "Je vous appelle à rester groupés, en mouvement", a-t-il conclu.

21h42 — L'euro est attendu en forte hausse contre le dollar et pourrait atteindre un plus haut de quatre semaines à 1,09 dollar à l'ouverture des marché asiatiques, selon des données de Reuters. Il a clôturé à 1,0726 dollar vendredi.

Emmanuel Macron à Saint-Herblain le 19 avril 2017. REUTERS/Stephane Mahe

21h10 — L'Elysée annonce que François Hollande a félicité Emmanuel Macron par téléphone et qu'il s'exprimera "rapidement pour donner clairement son choix" en vue du second tour de l'élection présidentielle, mais pas dimanche soir, rapporte Reuters.

François Hollande vote à Tulle le 23 avril 2017. REUTERS/Georges Gobet

21h09 — La soirée est terminée au QG de François Fillon

21h06 — Marine Le Pen exprime "sa plus profonde gratitude" et salue un "résultat historique". "Le grand enjeu de cette élection est la mondialisation sauvage. Soit nous continuons sur la voie d'une dérégulation sauvage, soit vous choisissez la France", dit-elle. Elle appelle "tous les patriotes, quelles que soient leurs origines" à la rejoindre.

Marine Le Pen s'exprime depuis son QG à Hénin Beaumont, le 23 avril 2017.
Capture d'écran BFM TV

21h03 — Jean-Luc Mélenchon fait savoir sur Facebook qu'il ne "valide pas le score annoncé sur la base de sondages". 

Jean-Luc Melenchon à Paris, le 23 avril 2017. REUTERS/Stephane Mahe

20h42 — François Fillon, candidat malheureux de Les Républicains, rappelle d'où vient le Front National et dit qu'il soutiendra Emmanuel Macron: "l'abstention n'est pas dans mes gênes. L'extrémisme ne peut qu'apporter malheur et division à la France. Dès lors, il n'y a pas d'autre choix de voter contre l'extrême droite. Je voterai pour Emmanuel Macron." Quelques instants plus tard, Alain Juppé a aussi dit qu'il voterait pour le candidat d'En Marche!

Francois Fillon concède sa défaite après le premier tour de l'élection présidentielle de 2017 depuis son QG de campagne, le 23 avril 2017. REUTERS/Christian Hartmann

20h22 — Jean-Pierre Raffarin appelle à se rallier à Emmanuel Macron, tandis que Laurent Wauquiez refuse de soutenir le candidat de En Marche!

"Nous devons nous rassembler pour éviter la violence. Nous avons besoin d'un rassemblement républicain", a déclaré l'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui soutenait Alain Juppé pendant la primaire à droite.

Le vice-président du parti Les Républicains (LR) Laurent Wauquiez a quant à lui déclaré ne pas se rallier à Emmanuel Macron, ni appeler à votre pour lui.

20h20 — Les deux candidats PS et LR ne seront pas au deuxième tour

François Fillon rencontre les chasseurs à Paris, le 14 mars 2017. REUTERS/Christian Hartmann

Aucun des deux candidats émanant des primaires à droite et à gauche ne seront au second tour de l'élection présidentielle.

20h17 — Bernard Cazeneuve soutient également Emmanuel Macron

20h15 — Benoît Hamon soutient également Emmanuel Macron

Benoit Hamon

Benoît Hamon (PS), lors du débat de TF1, le 20 mars 2017. MyTF1

Le candidat vainqueur de la primaire à gauche a reçu entre 6,2% et 7% de voix. Il a appelé à voter Emmanuel Macron pour "battre le plus fortement possible" le Front national, ajoutant que le candidat de En Marche! "n'est pas de gauche".

Le candidat PS a obtenu plus de 5% et remboursera ainsi ses frais de campagne.

20h07 — François Baroin appelle à voter Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron (En Marche!), devant le bureau de vote au Touquet, le 23 avril 2017. REUTERS/Benoit Tessier

Sur le plateau de TF1, le proche de François Fillon, maire de Troyes (LR), a immédiatement annoncé qu'il ferait "barrage contre le Front national" et appelé à voter pour Emmanuel Macron.

20h — Emmanuel Macron en tête des premières estimations, Marine Le Pen également au deuxième tour

Le Pen, Macron

Emmanuel Macron et Marine Le Pen. REUTERS/Benoit Tessier REUTERS/Charles Platiau

Selon France 2, le leader du mouvement En Marche! arrive premier avec 23,7%. La présidente du Front National Marine Le Pen obtient 21,7%.

En troisième position ex-aequo avec 19,5%, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon ne se qualifient pas pour le second tour. 

Ce sont les premiers résultats provisoires.

19h45 — Les candidats dans leur QG avant l'annonce des premières estimations 

Emmanuel Macron a réuni les troupes de En Marche! avant les premières estimations des résultats à 20h.

Les membres du bureau de Les Républicains se sont quant à eux réunis au QG de François Fillon, qui a écrit plusieurs discours, rapporte TF1.

19h20 — Le taux de participation est estimé à 77% 

Selon Ipsos/Sopra Steria, le taux d'abstention est estimé à 23%. Le taux d'abstention en 2012 était de 20,5%.

19h — Les premiers bureaux de vote ont fermé

Début du dépouillement des bulletins du premier tour de la présidentielle à Tulle, le 23 avril 2017. REUTERS/Regis Duvignau

Les années précédentes, les bureaux de vote fermaient traditionnellement à 18h dans la majorité des communes, et 20h dans les grandes villes.

Depuis la loi du 26 avril 2016, les premiers bureaux de vote ont fermé à 19h, mais certaines grandes villes ont étendu cet horaire à 20h. C'est le cas de Paris, la région Ile-de-France, ainsi que Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Nice, Montpellier, Grenoble, Nantes, Lille ou encore Strasbourg, souligne RTL.

17h - Un taux de participation quasiment égal à 2012

Berlin

File d'attente devant le consulat français à Berlin, le dimanche 23 avril 2017. REUTERS/Pawel Kopczynski

La participation dimanche à 17h en France métropolitaine est de 69,42%, un taux proche de celui de 2012, où il avait atteint 70,59% à la même heure, a annoncé le ministère de l'Intérieur. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La course à l'Elysée a été complètement folle — retour sur les péripéties qui ont émaillé la campagne présidentielle 2017

VIDEO: Ce casque permet de lire dans vos pensées — voici comment il fonctionne