Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

En France, votre chauffeur de VTC est obligé d'être d'accord avec vos opinions politiques

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

En France, votre chauffeur de VTC est obligé d'être d'accord avec vos opinions politiques
© Un chauffeur ©Pexels/Creative Commons

Les tests que doivent passer les candidats à l'obtention du statut de chauffeur de VTC peuvent être très surprenants.

Nos confrères de Capital ont obtenu les questions de l'examen écrit pour devenir conducteur de véhicule de transport avec chauffeur mis en place par l'Etat.

Le mensuel en a extrait un quiz très drôle avec les questions les plus étonnantes, qui émanent surtout de la quatrième partie du test dédiée à la "culture générale".

Les candidats doivent, par exemple, connaître le mot "lorgnon" et comprendre ce que le ministère des Transports veut dire par "ordiphone". On apprend enfin qu'un chauffeur de VTC doit partager les opinions politiques de ses clients.

L'hypothétique client britannique et son avis sur le Brexit

Capture d'écran du quiz de Capital

Ainsi une des questions décrit cette mise en situation : "A la gare du nord, un client britannique entame la conversation et exprime son regret que le pays quitte l'UE."

Il est possible de répondre "Vous ne répondez pas et faites semblant de ne pas avoir entendu" ou "Vous indiquez que c'est un sujet compliqué, sur lequel il est difficile d'avoir un avis".

Pourtant la bonne réponse veut que:

"Vous partagez ses regrets en soulignant que cette décision du peuple britannique a fait l'objet d'un votre démocratique qu'il convient de respecter"

Si les candidats ont une opinion différente, ils doivent tout de même abonder dans le sens de leur client.

Découvrir plus d'articles sur :