La tête de Samuel Umtiti qui envoie la France en finale. REUTERS/Toru Hanai

La France a explosé de joie, mardi 10 juillet au soir, après que l'équipe de France se qualifie pour la finale de la Coupe du monde de football en battant la Belgique 1-0, grâce à une tête de Samuel Umtiti à la 51e minute de jeu.

Dans les secondes qui ont suivi le coup de sifflet final, les concerts de klaxon ont éclaté, une foule à envahi les Champs-Elysées à Paris, et des passants ont spontanément bloqué certains axes de circulation.

Même les acteurs de la Comédie Française ont été gagnés par l'euphorie.

Présent à Saint-Petersbourg, le président français Emmanuel Macron a litéralement sauté de joie. Sur Twitter, il a déclaré: "On est en finale. Rendez-vous dimanche pour la rapporter."

Voici les images qui montrent l'explosion de joie qui a gagné la France mardi 10 juillet après la victoire des Bleus face à la Belgique, l'envoyant en finale de la Coupe du monde de football en Russie: 

A Paris, les Champs-Elysées ont été envahis par la foule. 

REUTERS/Charles Platiau

Certains avaient apporté des fumigènes.

 REUTERS/Gonzalo Fuentes

D'autres avaient opté pour une réplique du trophée qu'il faudra ramener dimanche 15 juillet.

REUTERS/Gonzalo Fuentes

Vue du ciel, l'avenue avait l'air de s'embraser à mesure que la foule grandissait.

Les Champs Elysées le 10 juillet 2018 au soir après la qualification de l'équipe de France pour la finale de la Coupe du monde de foot 2018. TF1.fr/Capture d'écran

La masse de fans heureux était impressionnante.

REUTERS/Charles Platiau

Quand les CRS ont voulu évacuer les Champs-Elysées après minuit, cela a dégénéré en "légères échauffourées", rapporte LCI.

REUTERS/Gonzalo Fuentes

A Marseille, la joie était totale.

REUTERS/Jean-Paul Pelissier

A Bordeaux, les supporters ont laissé éclater leur joie sur un tram, rapporte une journaliste de Sud Ouest.

 

Comme à Brest.

 

A Toulouse, on a ressorti le tube de Gloria Gaynor qui avait accompagné l'exploit des Bleus en 1998, 'I Will Survive'...

... alors que Lyon était plutôt branché sur 'La Marseillaise', comme le rapporte un journaliste local.

A Strasbourg, 16.000 supporters se sont mis à sauter en même temps.

En Guyane, c'était le festival de klaxons.

Et à Saint-Pétersbourg, le président de la République Emmanuel Macron a exulté, aux côtés de la ministre des Sports Laura Flessel. 

REUTERS/Toru Hanai

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une vidéo d'un ballon de foot coupé en 2 est l'un des clips de la Coupe du monde les plus vus sur YouTube

Cette vidéo haletante d'un lézard qui se bat contre une horde de serpents est devenue virale