Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

EN IMAGES: Des violences ont éclaté entre des manifestants et la police pendant le défilé du 1er Mai à Paris

EN IMAGES: Des violences ont éclaté entre des manifestants et la police pendant le défilé du 1er Mai à Paris
© REUTERS/Christian Hartmann

Des heurts ont éclaté à Paris, mardi après-midi, entre les forces de l'ordre et des individus cagoulés et masqués qui avaient pris la tête du cortège pour les manifestations du 1er-Mai.

Le cortège organisé par les syndicats d'Île-de-France devait partir de la place de la Bastille pour se diriger vers la place d'Italie via le pont d'Austerlitz.

La préfecture de police de Paris a fait état de la présence de 1200 individus cagoulés et masqués au niveau du pont d'Austerlitz, dans l'est de Paris, en tête de la manifestation.

200 blacks blocs ont été interpellés, rapporte Le Monde.

Ils ont fracassé des vitrines le long du boulevard de l'Hôpital, dans le 13e arrondissement.

Ils ont également saccagé un restaurant McDonald's, sorti des voitures d'un concessionnaire Renault, incendié un engin de chantier et lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, ont rapporté Reuters et des témoins sur Twitter.

Les policiers, qui ont attendu quelques minutes avant d'intervenir, ont répliqué avec un canon à eau et des gaz lacrymogènes.

Le cortège syndical a été bloqué par les violences et été dévié pour passer par le pont Charles de Gaulle.

Selon la police, 20.000 manifestants ont pris part au cortège, 55.000 selon la CGT.

Voici à quoi ressemblaient ces violences en marge de la manifestation du 1er Mai 2018 à Paris:

La manifestation du 1er mai devait refléter le climat social tendu en France, où les cheminots de la SNCF sont en grève depuis un mois, les fonctionnaires inquiets pour leur avenir, les étudiants préoccupés par la loi modifiant l'accès à l'université et les retraités plombés par la hausse de la CSG.

REUTERS/Christian Hartmann

Des personnes cagoulées et masquées s'étaient placées en tête de cortège.

REUTERS/Philippe Wojazer

Elles n'ont pas dissimulé leurs intentions.

REUTERS/Philippe Wojazer

Cette banderole est frappée du "A" cerclé symbole d'anarchie.

REUTERS/Philippe Wojazer

La situation a dégénéré au niveau du pont d'Austerlitz, que le cortège devait traverser pour rejoindre la place d'Italie depuis la place de la Bastille.

Google Maps

Des vitrines ont été cassées et un garage Renault assailli.

REUTERS/Christian Hartmann

Un MacDonald's a également été saccagé.

REUTERS/Christian Hartmann

Et des projectiles ont été envoyés sur les forces de l'ordre.

REUTERS/Philippe Wojazer

Les forces de l'ordre ont riposté...

REUTERS/Philippe Wojazer

... notamment avec des gaz lacrymogènes.

REUTERS/Christian Hartmann

Des barricades ont été montées par des manifestants...

REUTERS/Christian Hartmann

... pendant les heurts avec la police.

REUTERS/Philippe Wojazer

Plusieurs personnalités politiques ont regretté ces violences.

Découvrir plus d'articles sur :