La justice française ouvre une enquête sur des soupçons de trucage d'un match du PSG

Neymar célèbre le deuxième but du PSG lors de la victoire 6-1 face à l'Etoile Rouge de Belgrade le 3 octobre 2018. REUTERS/Charles Platiau

Une enquête a été ouverte sur des soupçons de trucage du match de Ligue des champions qui s'est conclu le 3 octobre dernier par une victoire 6-1 du Paris Saint-Germain face à l'Étoile Rouge de Belgrade, a-t-on appris auprès du Parquet national financier.

Le PNF s'est refusé à commenter plus avant cette affaire, révélée par l'Equipe.

Selon le journal sportif, l'UEFA a alerté le parquet national financier (PNF) sur la foi du témoignage d'un informateur "crédible" qui a fait savoir qu'un "très haut dirigeant" du club serbe s'apprêtait à placer, avec des complices, près de cinq millions d'euros sur une défaite de sa propre équipe par cinq buts d'écart, en vue d'encaisser plusieurs dizaines de millions via différents sites de pari.

"Afin de s'assurer que le match se déroule conformément à ses intérêts, le dirigeant de l'Étoile Rouge aurait mis dans la combine plusieurs joueurs titulaires", poursuit l'Equipe.

Sollicité par le journal, le président d'honneur de l'Étoile Rouge, Dragan Dzajic, a dit n'avoir "absolument rien entendu là-dessus".

Le Paris Saint-Germain Paris a assuré au journal qu'"à aucun moment, un membre du Club, quel qu'il soit, n'a été sollicité pour évoquer des questions autres que celles strictement liées à l'organisation du match".

Sollicité par Reuters, l'UEFA n'a pas souhaité faire de commentaire.

Le club parisien et le club serbe n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le président du PSG est soupçonné de corruption dans le cadre de Coupes du monde — la justice suisse passe à l'action

VIDEO: Voici 5 mauvaises habitudes à proscrire au réveil