Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

La justice ouvre une enquête préliminaire concernant les violences attribuées à un collaborateur d'Emmanuel Macron

La justice ouvre une enquête préliminaire concernant les violences attribuées à un collaborateur d'Emmanuel Macron
© REUTERS/Gonzalo Fuentes

Le Parquet de Paris a annoncé ce jeudi 19 juillet 2018 l'ouverture d'une enquête préliminaire concernant les violences attribuées à Alexandre Benalla, collaborateur d'Emmanuel Macron.

La veille, le journal Le Monde a identifié sur une vidéo de la manifestation du 1er mai à Paris Alexandre Benalla en train de frapper un manifestant, place de la Contrescarpe, dans le Vème arrondissement de la capitale.

L'enquête préliminaire a été ouverte pour "violences par personne chargée d'une mission de service publique", "usurpation de fonctions" et "usurpation de signes réservés à l'autorité publique", a précisé une source du Parquet de Paris à Reuters.

Dans une vidéo largement partagée sur Facebook et postée par un militant de la France Insoumise — mais également sur d'autres vidéos visionnées par Le Monde, l'adjoint au chef de cabinet du président de la République porte un casque des forces de l'ordre et est entouré de CRS, avec lesquels il participe à une intervention de maintien de l'ordre.

Ce dernier garde son poste à l'Elysée, mais a été suspendu pendant 15 jours, selon Le Monde, qui cite le directeur de cabinet du président de la République, Patrick Strzoda. Il s'agit de "la sanction la plus grave jamais prononcée contre un chargé de mission travaillant à l’Elysée", a précisé le porte-parole de la présidence, Bruno Roger-Petit.

Le porte-parole de la Présidence a par ailleurs indiqué qu'Alexandre Benalla était ce jour-là accompagné de Vincent Crase, un gendarme réserviste, également employé de La République en marche. La présidence a annoncé avoir mis fin à toute collaboration avec ce gendarme réserviste.

Alexandre Benalla a été responsable de la sécurité lors de la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron, puis est désormais chargé de mission, adjoint au chef de cabinet du président de la République.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :