Microsoft, Nokia... Les 15 entreprises qui offrent les plus gros salaires en France

REUTERS/Ralph Orlowski

Le salaire est l'un des principaux critères, si ce n'est le premier, pris en compte par les personnes à la recherche d'un emploi. Toutefois, de nombreuses entreprises ne précisent pas les rémunérations qu'elles comptent offrir à leurs futurs salariés dans les annonces qu'elles postent sur internet. Le site américain Glassdoor, qui permet aux employés d'évaluer leur environnement de travail de manière anonyme, a publié ce jeudi 23 mai un classement qui peut aider à y voir plus clair, puisqu'il recense les 15 entreprises offrant les meilleurs salaires en France cette année.

Ce rapport s'appuie sur le salaire de base médian brut de chaque entreprise tel que rapporté sur Glassdoor, de mars 2018 à février 2019, par les employés travaillant en France. Il montre que les sociétés aux rémunérations les plus élevées offrent entre 43 000 et 70 000 euros de salaire de base médian (sans les primes). Les groupes opérant dans le secteur de l'informatique et des nouvelles technologies sont surreprésentés, ce qui n'a rien de très surprenant.

"En raison du fort développement de ce secteur, les ingénieurs et les programmeurs sont de plus en plus recherchés. Ces profils en tension se retrouvent en position de pouvoir sur le marché de l'emploi", note John Lamphiere, le vice-président EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) de Glassdoor. 

"Pour attirer et retenir ces talents, les entreprises de la tech doivent aller plus loin et offrir des salaires de base très compétitifs, complétés par des primes, des actions, des avantages sociaux sortant de l'ordinaire ou encore de la flexibilité", ajoute-t-il.

Les éditeurs de logiciels, mais aussi les cabinets de conseil, constituent la majorité du top 15 établi par Glassdoor, dont voici le détail : 

15. Wavestone — 43 000 € (salaire de base médian brut annuel)

Fondée en 1990, le cabinet de conseil français, spécialisé en management et dans la transformation des entreprises, compte 2 800 collaborateurs dans le monde.  

13 ex aequo. BearingPoint — 44 500 €

La société de conseil européenne, dont le siège se trouve à Amsterdam, est issue de KPMG Consulting, qui s'est séparé du cabinet KPMG au début des années 2000. Elle compte aujourd'hui plus de 4 500 collaborateurs dans le monde.

13 ex aequo. DXC Technology — 44 500 €

La société américaine de services informatiques, fondée en 1959, emploie plus de 130 000 salariés dans le monde, dont 1 500 en France. 

11 ex aequo. Air Liquide — 45 000 €

Benoît Potier, PDG d'Air Liquide, ce jeudi 27 septembre 2018, à l'inauguration du nouveau centre de R&D. Chisato Goya/Business Insider France

Le spécialiste français des gaz industriels, fondé en 1902, compte 66 000 collaborateurs et revendique 3,6 millions de clients et patients dans le monde.

11 ex aequo. Deloitte — 45 000 €

Cathy Engelbert, la patronne de Deloitte, le 9 octobre 2017. REUTERS/Joshua Roberts

Fondée à Londres en 1845, la société américaine est l'un des quatre plus importants cabinets de conseil et d'audit au monde. Le groupe compte 286 000 collaborateurs et associés dans le monde, dont 11 900 en France. 

10. Amadeus — 45 710 €

Siège d'Amadeus, à Madrid, en Espagne. Wikimedia Commons/ Luis García

La société espagnole, fondée en 1987 par les compagnies aériennes Air France, Lufthansa, Iberia et SAS, est spécialisée dans les systèmes de réservations et les produits autour du voyage. Elle compte plus de 17 000 collaborateurs, dans plus de 190 pays à travers le monde.

9. Accenture — 46 000 €

La société de conseil et de technologie irlandaise, cotée à New York depuis 2001, compte environ 460 000 salariés. Elle accompagne plus de 120 clients dans le monde, dans 40 secteurs d'activité différents. 

8. GE — 50 000 €

REUTERS/Aly Song

Le conglomérat américain, né en 1892, emploie 264 900 salariés dans le monde. Le groupe fournit des équipements dans de nombreux secteurs, de l'aviation à la finance en passant par l'énergie, la médecine et l'électroménager. 

7. Capgemini Invent — 51 000 €

Site de Capgemini à Suresnes, dans les Hauts-de-Seine. Wikimedia Commons

Le cabinet français de conseil en stratégie est une filiale de l'entreprise de services du numérique Capgemini, fondée en 1967. Il compte environ 1 300 collaborateurs. 

6. Nokia — 52 500 €

Le PDG de Nokia, Rajeev Suri, lors du Mobile World Congress à Barcelone, en Espagne, le 25 février 2018. REUTERS/Yves Herman

Fondée en 1865, la multinationale finlandaise est devenue l'un des plus grands équipementiers télécom au monde. Le groupe emploie environ 130 000 personnes au total. 

5. Sia Partners — 53 500 €

Sia Partners lors du salon VivaTech. Facebook/Sia Partners

Créé en 1999, le cabinet de conseil en management et stratégie opérationnelle emploie plus de 1 400 salariés, dans 25 bureaux dans le monde. Le groupe français revendique 500 clients au total dont de nombreux grands groupes.

4. Criteo — 57 000 €

Jean-Baptiste Rudelle, cofondateur de Criteo, lors de son intervention à la conférence Le Web en 2013 à Paris. Flickr/Le Web

Fondée en 2005, l'entreprise française de ciblage publicitaire sur internet est cotée au Nasdaq, aux Etats-Unis, depuis octobre 2013. Elle emploie plus de 2 700 personnes, dans 30 bureaux à travers le monde. 

3. Microsoft — 63 000 €

REUTERS/Stringer

Fondé par Bill Gates et Paul Allen en 1975, le géant américain de l'informatique compte plus de 140 000 salariés dans le monde, dont 83 500 rien qu'aux Etats-Unis. 

2. SAP — 65 000 €

Les membres du directoire de SAP, dont le PDG Bill McDermott, lors de l'assemblée générale annuelle de la société à Mannheim, en Allemagne, le 15 mai 2019. REUTERS/Ralph Orlowski

Le groupe allemand, fondé en 1972, vend des logiciels professionnels, notamment des systèmes de gestion et de maintenance. SAP emploie plus de 98 500 salariés dans plus de 140 pays à travers le monde, et revendique 437 000 clients dans 180 pays. 

1. Oracle — 70 000 €

Siège d'Oracle à Redwood Shores, en Californie. Wikimedia Commons/ moppet65535

La société américaine, née en 1977, est devenue un spécialiste du cloud et de la gestion de base de données. L'entreprise emploie 137 000 salariés à travers le monde et revendique 430 000 clients dans 175 pays au total.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les banques françaises résisteraient bien en cas de cataclysme macroéconomique — Société Générale est la moins robuste

Les boutons de vêtements n'apparaissent pas du même côté pour les femmes que pour les hommes — voici pourquoi