L'Institut national de la propriété industrielle (INPI) vient de récompenser trois entreprises et un laboratoire pour leurs innovations en 2018.

L'INPI est l'organisme public chargé de recevoir et délivrer les titres de propriété industriels, dont les brevets. Lors d'une cérémonie organisée à Paris le lundi 10 décembre, il a remis son trophée annuel dans quatre catégories — brevet, design, marque et recherche — "pour servir de modèle et d’inspiration à d’autres entrepreneurs et chercheurs", explique son directeur général Pascal Faure dans un communiqué.

Dans le passé, les Trophées INPI ont été remportés par des entreprises comme BlaBlaCar, Devialet, Carmat ou KissKissBankBank.

Voici les trois entreprises récompensées cette année:

Traxens, lauréate dans la catégorie 'brevet' — Créée en 2012, l'entreprise propose des boîtiers électroniques à fixer sur les conteneurs de marchandises. Sa solution a été déployée sur l'ensemble de la flotte de la CMA-CGM, le 3e transporteur mondial de conteneurs, et MSC, le n°2 mondial prévoit d'en installer sur 50.000 conteneurs.

"Nous n'oublions jamais qu'avant de penser propriété intellectuelle, il faut penser innovation", explique Jérome Joussen, le secrétaire général de Traxens. "Garder à l'esprit qu'une invention ne va pas nécessairement révolutionner quoi que ce soit: il faut toujours se focaliser sur ce qui peut vraiment apporter une réponse à une problématique."

"J'insisterais sur deux points: la nécessité de défendre ses innovations, et penser la propriété intellectuelle comme un moyen d'avoir un impact sur son marché afin de mieux piloter sa mutation technologique", conclut-il.

Sericyne, lauréate dans la catégorie 'design' — Cette startup de 8 salariés installée à Paris et dans les Cévennes a inventé la production de soie en trois dimensions, en posant des vers tisseurs directement sur des moules en forme d'objet. Cela permet de créer des vêtements, luminaires ou emballages. En avril 2018, Sericyne a rejoint l'accélérateur de LVMH, installé au sein de Station F.

"Ce prix remis par l'INPI est une reconnaissance de notre capacité à innover", se félicite Clara Hardy, dirigeante et fondatrice de Sericyne. "Au début, quand on n'a pas de clients, ce qui est le plus précieux pour une entreprise est son innovation. Je dirais qu'il faut penser la propriété industrielle comme un capital immatériel plus que comme un moyen de se protéger ou de se défendre contre la contrefaçon."

Agriconomie, lauréate dans la catégorie 'marque' — Cette plateforme d'e-commerce créée en 2014 permet aux agriculteurs de commander tous les produits nécessaires pour leur exploitation. Elle est passée de 3 à 70 salariés en quatre ans et souhaite développer son activité dans le reste de l'Europe.

"Ce trophée INPI est une très bonne nouvelle, être reconnus par un acteur de référence de l'économie française est valorisant. Et cela contribue à nous crédibiliser et à nous donner plus de visibilité", affirme Paolin Pascot, président et co-fondateur d'Agriconomie. "La propriété intellectuelle est une valeur ajoutée très forte pour l'entreprise, elle fait partie de nos actifs. Elle nous assure une avance sur la concurrence. Et notre avance est telle que beaucoup de gros acteurs veulent utiliser notre technologie en marque blanche."

Enfin, dans la catégorie "recherche", le lauréat est le laboratoire I3S, laboratoire d'informatique, signaux et systèmes situé à Sophia Antipolis, dans les Alpes-Maritimes.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 25 meilleurs pays du monde pour créer une entreprise

VIDEO: Ce Boeing 787 à 300M$ ne ressemble à aucun autre jet privé