Le Royaume-Uni a accidentellement menacé d'expulser 100 citoyens européens

Des militants anti-Brexit à Londres, le 19 août 2017. REUTERS/Luke MacGregor

Alors que les négociations sur le Brexit sont actuellement en cours, une centaine de ressortissants européens résidant au Royaume-Uni ont reçu une lettre leur demandant de quitter le Royaume-Uni dans un délai d'un mois, en vertu de la loi sur l'immigration.

Cette lettre aurait été accidentellement envoyée la semaine dernière par les autorités britanniques, qui se sont empressées de corriger la bévue.

Dans un communiqué, une porte-parole du Home Office — ministère de l'Intérieur britannique — a expliqué ce qui s'était passé et qu'une enquête était en cours:

"Un nombre limité de lettres ont été émises par erreur et nous essayons de comprendre en toute urgence ce qui s'est passé. Nous contactons toutes les personnes qui ont reçu cette lettre pour leur dire qu'elles ne doivent pas en tenir compte. Il est parfaitement clair que les droits des citoyens de l'UE vivant au Royaume-Uni n'ont pas changé."

Eva Johanna Holmberg, une chercheuse finlandaise invitée à l'Université de Londres, a fait part de la lettre qu'elle a reçue dans un tweet relayé par Business Insider UK

En tant que citoyenne européenne, la chercheuse finlandaise a le droit de vivre et de travailler au Royaume-Uni, tout comme n'importe quel autre citoyen britannique.

Mais la situation pourrait changer quand le Royaume-Uni sortira de l'UE. Bruxelles insiste d'ailleurs pour que la question du futur statut des citoyens européens au Royaume-Uni et britanniques dans l'UE soit réglée avant d'aborder tout autre point des négociations.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a une combine du Gouvernement pour que vous gagniez plus à partir du 1er janvier — voici comment ça marche

VIDEO: Voici le premier pipeline à bière — il se trouve en Belgique et peut transporter 3785 litres par heure