Comptant plus de 125 millions de joueurs dans le monde, "Fortnite" est une machine à cash pour son éditeur Epic Games.

Ce dernier aurait engrangé 3 milliards de dollars de bénéfices en 2018, selon le site Techcrunch, qui cite une source familière avec les résultats de l'entreprise.

A titre de comparaison, le site Gamekult rappelle que la division jeu vidéo de Sony Interactive Entertainment prévoit sur un bénéfice opérationnel de 2,8 milliards de dollars pour l'exercice 2018-2019 clos en mars.

En juillet 2018, des estimations prêtaient au seul jeu "Fortnite" un chiffre d'affaires de 1 milliard de dollars, généré dans le jeu gratuit par la vente de contenus payants comme les emotes et les tenues à télécharger pour les personnages.

Selon une récente étude de Sensor Tower, "Fortnite" réaliserait 1,23 millions de dollars par jour seulement sur iOS. Il est aussi disponible sur PS4, Xbox One, PC, Nintendo Switch et Android.

A ces recettes de Fortnite, il faut ajouter celles d'Unreal Engine, la suite logicielle de conception de jeux d’Epic, utilisée par des développeurs pour créer des centaines de jeux depuis 2001, et plus récemment du Epic Games Store.

Epic Games, qui n'est pas coté en bourse, n'a pas l'obligation de dévoiler ses résultats financiers. L'entreprise serait tout même valorisée 15 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal. Elle a levé 1,25 milliards cet automne.

Avec "Fortnite", Epic Games, créée en 1991, récolte les fruits de son changement de stratégie décidée en 2012 à la faveur d'un investissement de 300 millions de dollars du géant chinois Tencent en échange de 40% du capital.

"Au fil du temps, certains des meilleurs jeux de l'industrie du jeu vidéo ont été fabriqués et exploités comme des jeux en direct plutôt que de grosses sorties dans des magasins. Nous avons identifié que le rôle idéal pour Epic dans le secteur était de conduire ce mouvement. C'est pourquoi nous avons amorcé une transition de développeur de console centré sur la Xbox vers une position de développeur de jeux multi-plateformes et un éditeur indépendant, à plus grande échelle", a expliqué Tim Sweeney, le DG d'Epic Games, au site Polygon.

Notons que Fortnite n'est toujours pas disponible en Chine via Tencent ce qui laisse augurer de nouvelles sources de profits conséquentes quand le jeu sera disponible sur place.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La banque américaine JPMorgan débauche des développeurs de jeux vidéo comme Fortnite — et ils seraient 'très faciles' à attirer

VIDEO: Elon Musk annonce avoir officiellement commencé à creuser le premier tronçon de son tunnel anti-embouteillages