Une réunion de travail au cœur d'un Monoprix, c'est désormais possible

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Une réunion de travail au cœur d'un Monoprix, c'est désormais possible
La société Kabin a implanté au sein de son magasin Daily Monop', à Ternes dans le 17ème arrondissement de Paris, une cabine pour s'isoler et faire des réunions. © Kabin

La fermeture des zones de restauration à l'intérieur de certains magasins obligent la grande distribution à réorganiser son espace temporairement disponible : c'est le cas par exemple des Daily Monop', situés pour la plupart dans le centre des grandes villes françaises. S'ils étaient destinés à acheter de quoi déjeuner ou dîner sur le pouce, ces points de vente comprenaient aussi une zone pour manger sur place, avec des tables hautes, des chaises ou des tabourets, et où les clients cohabitaient avec leurs clubs sandwich et leurs salades composées. Avec la pandémie de Covid-19, c'est pour le moment terminé.

L'enseigne Monoprix a donc lancé fin janvier dernier une initiative originale dans son magasin Daily Monop' situé à Ternes dans le 17ème arrondissement de Paris : proposer une sorte de box, directement à l'intérieur du magasin, offrant un espace isolé et clos pour téléphoner, travailler, voire organiser une réunion, puisque la cabine peut contenir jusqu'à 4 personnes dans un espace d'environ 2 mètres sur 1,20 mètre. "Dans un rôle d'incubateur de startup, Monoprix a décidé de saisir cette opportunité pour la tester", explique la direction de l'enseigne.

À lire aussi — Monoprix va déployer des 'stations-service' pour vélos devant ses magasins en centre-ville

Réserver un créneau d'une heure via l'application Kabin pour 15 euros

C'est la startup française Kabin qui a proposé le projet à Monoprix, offrant la possibilité de mettre en place en test une de ses cabines, "véritable petit bureau de quartier" selon ses termes. Pour réserver un créneau, il vous suffit de télécharger une application, de renseigner vos coordonnées complètes, et de procéder à la réservation. Pour une durée d'une heure, il vous en coûtera actuellement 15 euros. À terme, il vous sera possible de réserver pour une durée plus courte, 15 minutes minimum, voire de souscrire un abonnement.

Mais pour quel usage ? Quand on interroge la direction de Kabin, elle confirme que "la cible a changé avec le Covid-19". Et de préciser : "En ce moment on s'adresse à des gens en télé-travail qui n'en peuvent plus de travailler de chez eux et qui ont besoin d'une heure pour souffler". Outre ces personnes, la Kabin peut également être utilisée par des free-lance par exemple, par des commerciaux pour un rendez-vous car ils n'ont pas de bureaux, ou simplement par des personnes en déplacement.

Intérieur d'une cabine proposée à la réservation, 4 personnes peuvent y prendre place. Kabin

Système de filtration pour le renouvellement de l'air

À terme, la startup souhaite également installer ses cabines dans des lieux de passage, comme des gares ou des aéroports. "Si je suis en transit entre deux avions ou deux trains, par exemple, j'en profite pour travailler pendant une heure dans le calme et peaufiner ma présentation", explique la direction de Kabin. "Les cabines étant à la fois isolées de manière phonique, mais aussi thermique, c'est un bon moyen d'être au chaud en hiver et au frais en été avec la clim", précisent-ils.

Mais, en ces temps d'épidémie de Covid-19 justement, comment est-ce que cela fonctionne pour aérer et nettoyer un espace aussi petit et clos ? Pour pouvoir avoir un renouvellement régulier de l'air, les cabines sont équipées "d'un système de filtration et de nettoyage anti-virucide qui rend l'air plus sain à l'intérieur qu'à l'extérieur", selon la startup. Toujours selon eux, "en 2 minutes 30 entre deux réservations, l'air est renouvelé entièrement". Et pour le nettoyage ? Pour le moment, quelqu'un est présent sur place dans le Daily Monop' de Ternes pour s'en occuper entre deux clients. Un point qui risque d'être plus compliqué à gérer à plus grande échelle.

Le déploiement de 200 box Kabin d'ici un an

La box située dans le Daily Monop' du quartier des Ternes est pour le moment la seule mise en place par la startup Kabin. Elle envisage néanmoins rapidement un déploiement à plus grande échelle, notamment avec une dizaine d'ouverture dans le 17ème arrondissement de Paris d'ici le mois d'avril prochain. L'entreprise cible des lieux de passage, comme les banques ou La Poste pour "se fondre dans le quotidien des travailleurs". Si pour le moment les discussions sont encore en cours, Kabin confirme néanmoins la mise en place d'une nouvelle box au sein de la mairie du 17ème très bientôt.

La startup vise d'ici un an la mise en place d'environ 200 cabines, sans donner plus de précisions sur les zones géographiques ciblées. De son côté, si Monoprix ne confirme pas un déploiement à plus grande échelle de la solution Kabin pour le moment, la direction de l'enseigne confirme quand même que "les premiers retours sont plutôt positifs". "Nous verrons dans un second temps si nous pouvons déployer ce service plus largement", précise-t-elle.

Intérieur de la box disponible au Daily Monop' de Ternes dans le 17ème arrondissement de Paris. Kabin

À lire aussi — Comment Amazon va changer son offre alimentaire et s'associer avec Monoprix

Découvrir plus d'articles sur :