La Conférence des grandes écoles (CGE) a présenté mardi 4 avril une étude nationale sur les incubateurs de l'enseignement supérieur et de la recherche et leur impact sur les dynamiques territoriales.

Cette étude révèle notamment que la part des étudiants de grandes écoles qui créent une startup à la fin de leur cursus est actuellement de 5,3% en France. 

En comparaison avec d'autres pays, ce chiffre reste encore très faible. Selon le rapport Global Entrepreneurship Monitor 2016-2017, aux Etats-Unis, cette part est d'environ 14%.

Dans l'Hexagone, la part d'étudiants qui fondent une entreprise en fin de cursus "devrait croître dans les années à venir", a affirme Anne-Lucie Wack, présidente de la CGE, lors de la présentation de cette étude au Hub startup de BPI France.

De nombreuses initiatives ont été menées pour développer la fibre entrepreneuriale auprès des étudiants dans le supérieur, comme l'a rappelé Anne-Lucie Wack à l'occasion de cette conférence de présentation:

  • 62% des grandes écoles ont une spécialité entrepreneuriat,
  • 65% des grandes écoles ont un incubateur (en propre ou en partage), certaines de longue date comme par exemple l'incubateur Mines d'Alès, qui existe depuis 1984,
  • il existe de plus en plus de dispositifs complémentaires aux incubateurs comme des fablabs, accélérateurs etc,
  • le statut d'étudiant entrepreneur, lancé fin 2014, qui permet aux moins de 28 ans, titulaires d'un bac, d'être encadrés au sein d'un Pôle Etudiant pour l'Innovation, le transfert et l'entrepreneuriat (PEPITE), dans leurs projets de création d'entreprise. En 2016, 2267 jeunes ont obtenu ce statut, soit 60 % de plus qu'en 2015.

Fin mars, HEC a d'ailleurs lancé son premier programme Master en ligne enseigné en anglais et dédié à l’innovation et l'entrepreneuriat.

Pour réaliser cette étude, la CGE — think tank qui regroupe 222 établissements d'enseignement supérieur et de recherche français et étrangers — a constitué un panel représentatif à partir de 59 incubateurs d'enseignement supérieur, dont notamment CentraleSupélec Entrepreneuriat, l'incubateur Mines d'Alès ou encore Blue Factory, l'incubateur de l'école de commerce parisienne ESCP Europe.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 29 entreprises préférées des étudiants en école de commerce en France

VIDEO: Voici les meilleures nouvelles fonctionnalités prévues dans iOS 12