Il pleut de l'argent sur la tech comme sur le boxeur Conor McGregor. Reuters/Noah K. Murray-USA TODAY Sports

Les startups tech européennes ont levé au total 7,7 milliards de dollars au premier semestre 2017.  

Selon le baromètre "European Innovation Financing" — une étude semestrielle du financement de l'innovation en Europe réalisé par la banque d'affaires Clipperton, en partenariat avec Digimind et WhoGotFunded — ce montant bat le précédent record de 7 milliards de dollars, établi au premier semestre 2015.

Et c'est une catégorie de startups en particulier à qui l'on doit cette performance: les entreprises innovantes arrivées à un stade de maturité qui leur permet de lever plusieurs centaines de millions de dollars pour financer leur développement.

Au premier semestre 2017, il y a ainsi eu une dizaine de tours de table de 100 millions de dollars ou plus en Europe. Ils représentent ensemble plus de 2 milliards de dollars, soit 26% du total levé sur la période. Lors de précédents semestres, ces gros tours de table représentaient ensemble environ 1 milliard de dollars, précise l'étude Clipperton.

Voici les "mega-deals" européens qui ont tiré le marché au premier semestre 2017 — et les noms des investisseurs : 

  1. Improbable : 502 millions de dollars — Softbank 
  2. Delivery Hero : 421 millions de dollars — Naspers
  3. Farfetch : 397 millions de dollars — JD.com
  4. Auto1 Group : 200 millions de dollars — Princeville Global
  5. Tricentis : 165 millions de dollars — Insight Venture Partners
  6. Kreditech : 122 millions de dollars — Payu
  7. Picnic : 109 millions de dollars — NPM Capital
  8. Claranet Ltd. : 103 millions de dollars — Tickehau Capital
  9. Atom Bank : 102 millions de dollars — BBVA
  10. Funding Circle : 100 millions de dollars — Rocket Internet, Accel, Sands Capital, USV, Index, Temasek, DST Global
  11. Cabify : 100 millions de dollars — Rakuten, Seaya Ventures

Clipperton résume la distribution de cette catégorie des "mega-deals": 

"Quatre sont du Royaume-Uni, quatre d'Allemagne, un des Pays-bas, un d'Espagne (le premier marché de Cabify étant l'Amérique latine désormais), tous opèrent dans le domaine numérique ou des technologies (aucun en sciences de la vie), et huit sur 10 proposent des services au consommateurs comme la livraison de repas, la fintech, les places de marché et l'économie à la demande, aux côtés de deux deals très centrés sur la technologie (réalité virtuelle et tests de logiciels)".

La France était, elle, absente de ces gros tours de table du premier semestre. Sur la période, 1,5 milliard de dollars ont été investis dans des startups tech françaises. La hausse de 30% sur un an en valeur est aussi due à une hausse en volume: il y a eu 230 levées, soit le plus grand nombre de tous les pays étudiés, contre 205 au premier semestre 2016. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On vous présente l'un des plus vieux incubateurs de recherche en France où sont nées les startups Teads et MedTech

VIDEO: Ces moules en forme de cœur ou de Bouddha donnent aux fruits des allures atypiques