Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'Europe publie sa liste de 17 paradis fiscaux — mais l'Irlande, le Luxembourg, Malte et les Pays-Bas n'y figurent pas

L'Europe publie sa liste de 17 paradis fiscaux — mais l'Irlande, le Luxembourg, Malte et les Pays-Bas n'y figurent pas
© Pixabay

Les ministres européens des Finances ont adopté mardi une liste noire des paradis fiscaux sur laquelle figurent 17 "juridictions", toutes extérieures à l'Union, a annoncé le Français Bruno Le Maire.

Fruit de plusieurs années de travaux, elle doit aussi être une réponse de l'UE aux révélations colossales des Paradise Papers, qui détaillent comment les grandes fortunes et multinationales déplacent leur argent à travers le monde pour essayer de payer le moins d'impôts possibles.

Les experts de l'UE ont passé près d'un an à enquêter sur 92 entités.

Mais l'Europe a volontairement exclu de cette liste certains de ses états membres, pourtant pointés du doigt pour leurs législations facilitant l'évasion fiscale comme dans le cas de Nike ou Apple.

Il s'agit notamment de l'Irlande, du Luxembourg, de Malte et des Pays-Bas,

"La liste ne peut pas se limiter à des pays tiers, mais doit comprendre certaines juridictions européennes", écrit ainsi Markus Ferber, vice-président de la commission économique du Parlement européen, dans un communiqué diffusé mardi..

Voici la liste des 18 paradis fiscaux établie par les ministres européens des finances:

  • Barbade
  • Corée du Sud
  • Emirats arabes unis
  • Grenade
  • Guam
  • Macao
  • les îles Marshall
  • Mongolie
  • Namibie
  • les Palaos
  • Panama
  • Sainte-Lucie
  • les îles Samoa et les Samoa américaines,
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie.

Quarante-sept autres juridictions dont la fiscalité n'est pas conforme aux normes européennes mais qui se sont engagées à y remédier se trouvent sur une deuxième liste publique dite "grise", a poursuivi le ministre français des Finances.

Business Insider