Evan Spiegel à propos des imitations de Facebook: 'Ce n'est pas parce que Yahoo a une barre de recherche que c'est Google'

Evan Spiegel se prépare à l'entrée en bourse de Snap Inc. Getty/Michael Kovac

Le DG de Snap, Evan Spiegel, a enfin parlé de la grosse épine bleue dans son pied.

Pendant sa toute première conférence téléphonique avec ses investisseurs depuis son entrée en bourse, mercredi 10 mai, Spiegel a confié ce que lui inspiraient les imitations constantes de Facebook. 

"Il va falloir s'habituer, et apprécier, le fait que quelqu'un va forcément vous copier si vous faîtes des trucs géniaux", a-t-il répondu à une analyste qui l'interrogeait sur la copie conforme des Stories installée par Facebook ainsi que leurs efforts en réalité augmentée.

"Nous pensons que tout le monde va développer une stratégie autour de la caméra", a-t-il répondu. "Nous pensons que nous aidons beaucoup les autres à comprendre combien la caméra est importante."

Spiegel est même allé jusqu'à comparer les attaques de son concurrent à l'époque de la rivalité entre Yahoo et Google:

"Au bout du compte, ce n'est pas parce que Yahoo a une barre de recherche que c'est Google."

Version originale: Alex Heath/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Snap Inc. publie des résultats décevants et perd 20% en Bourse

VIDEO: On a navigué sur la Seine à bord du bateau-taxi futuriste de Sea Bubbles — un jour vos déplacements pourraient ressembler à ça