Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Le groupe Etat islamique revendique l'explosion lors d’un concert d’Ariana Grande à Manchester — il y a 22 morts et plus de 50 blessés

Le groupe Etat islamique revendique l'explosion lors d’un concert d’Ariana Grande à Manchester — il y a 22 morts et plus de 50 blessés
© REUTERS/Jon Super
  • 22 morts et 59 blessés dans une explosion lors d'un concert Ariana Grande à Manchester, en Angleterre.
  • L'organisation Etat islamique revendique cet attentat.
  • L'auteur de l'attentat suicide s'appelle Salman Abedi et était âgé de 22 ans. Il est mort sur le coup.
  • La Première ministre Theresa May a déclaré que les fonctionnaires "travaillent à établir les détails complets" de l'incident.
  • Ariana Grande est indemne. Elle a tweeté: "Brisée. Du fond de mon coeur, je suis tellement désolé. Je n'ai pas de mots."
REUTERS/Jon Super

Au moins 22 personnes ont été tuées — dont des enfants — et 59 autres ont été blessées lundi à Manchester dans ce que la police britannique qualifie d'acte terroriste. Un homme a fait exploser un "engin explosif improvisé" et est mort sur le coup, a annoncé la police de Manchester.

L'organisation Etat islamique a revendiqué l'attentat, disant qu'il a été effectué à l'aide d'un engin explosif dépose dans la salle de concert Manchester Arena, selon un message diffusé sur le réseau Telegram.

L'auteur de l'attentat suicide s'appelle Salman Abedi et était âgé de 22 ans, a déclaré mardi la police britannique.

REUTERS/Jon Super

"Je suis en mesure de confirmer que l'homme soupçonné d'avoir commis l'atrocité d'hier soir est Salman Abedi, 22 ans", a déclaré Ian Hopkins, chef de la police de Manchester, à la presse. Il a ajouté qu'il ne déclarerait rien de plus dans l'immédiat au sujet de cet homme.

"Notre priorité, avec la police antiterroriste et nos partenaires des services de sécurité, est de continuer de déterminer s'il a agi seul ou dans le cadre d'un réseau plus large", a-t-il dit

Une vingtaine de blessés touchés dans l'attentat suicide commis lundi soir sont toujours dans un état critique, a annoncé mercredi matin sur Sky News Jon Rouse, qui dirige les services de santé dans la région du Grand Manchester.

La Première ministre Theresa May a elle qualifié le drame d'attaque terroriste. Si cette hypothèse se confirmait, il s'agirait de l'attaque la plus meurtrière commise sur le sol britannique depuis les attentats commis en juillet 2005 dans les transports publics londoniens et dans lesquels 52 personnes ont péri.

La police de Manchester a expliqué être intervenue lundi 22 mai 2017 vers 22h30 (21h30 GMT) après avoir reçu des informations faisant état d'une déflagration à la Manchester Arena, une immense salle de concert où se produisait la chanteuse américaine Ariana Grande devant un public majoritairement composé d'enfants et d'adolescents.

Ariana Grande est indemne, a déclaré un de ses porte-parole. Dans un message diffusé sur Twitter, la chanteuse a écrit: "Brisée. Du fond de mon coeur, je suis tellement, tellement désolée. Je n'ai pas de mot."

Une spectatrice a déclaré à Reuters avoir ressenti une énorme déflagration alors qu'elle quittait l'enceinte. Dans les instants qui ont suivi, la foule s'est mise à crier et à courir pour s'échapper.

"Nous étions en train de partir et nous venions d'atteindre la porte lorsqu'une énorme explosion s'est produite, tout le monde s'est mis à crier", a déclaré à Reuters Catherine Macfarlane, une des spectatrices.

REUTERS/Andrew Yates

Facebook a activé dans la foulée sa fonctionnalité "safety check" à Manchester pour que les habitants saufs puissent rassurer leurs proches.

A moins de trois semaines des élections législatives anticipées du 8 juin, la Première ministre Theresa May a déclaré que ses pensées allaient aux victimes et à leurs familles.

"Nous travaillons pour déterminer le déroulement exact de ce qui est considéré par la police comme une attaque terroriste ignoble", a-t-elle dit dans un communiqué.

Au cours de l'enquête, la police du Grand Manchester a annoncé l'arrestation d'un homme de 23 ans, ce mardi à 13h.

En France, le Premier ministre Edouard Philippe a dénoncé dans un communiqué que "le terrorisme le plus lâche a encore frappé". rappelant aux habitants de Manchester et aux Britanniques sa "tristesse, la solidarité du peuple français et son amitié indéfectible."

Emmanuel Macron a souligné son "effroi et consternation" dans un communiqué, annonçant qu'il "poursuivra avec le gouvernement et les forces britanniques le combat contre le terrorisme".

Pour Angela Merkel, la chancelière allemande, "il est inconcevable qu'on puisse exploiter un concert pop joyeux pour tuer ou infliger des blessures graves à autant de gens. Cette attaque terroriste ne fera que renforcer "notre détermination à combattre, avec nos amis britanniques, ceux qui planifient et exécutent de tels actes inhumains".

"J'ai le coeur brisé à la pensée qu'une fois de plus le terrorisme a cherché à instiller la peur là où il aurait dû y avoir de la joie, de semer la division là où des jeunes gens et leurs familles devraient se réunir dans la joie", a réagi Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.

Les faits se sont produits après l'attaque commise en mars dernier dans le quartier de Westminster lors de laquelle un Britannique converti à l'Islam avait tué quatre personnes en les percutant avec son véhicule avant de poignarder un policier à mort.

Cet article est régulièrement mis à jour au gré de nouvelles informations.

Découvrir plus d'articles sur :