Mark Zuckerberg, DG de Facebook, inaugure la conférence F8 à San Jose, 1er mai 2018. REUTERS/Stephen Lam

Facebook a inauguré ce mardi 1er mai — à 10 heures du matin en Californie, 19 heures en France métropolitaine — sa grande conférence annuelle destinée aux développeurs et partenaires.

Appelée F8, elle est l'occasion pour Mark Zuckerberg et son équipe de direction de dévoiler au public et aux entreprises dont l'activité est liée à Facebook sur quoi ils travaillent depuis un an. 

Cette année, la conférence était aussi la première depuis le scandale Cambridge Analytica, qui a vu un partenaire de Facebook détourner des millions de données du réseau social à des fins politiques et commerciales, et le réseau social attendu sur la question de la protection de la vie privée.

Avant que Mark Zuckerberg ne monte sur scène, Facebook a évacué — pour partie — ces interrogations en annonçant un bouton "Clear History" / "Effacer l'historique", qui permettra de supprimer l'accès de tiers à ses données aussi facilement qu'on efface son historique de sites web sur un navigateur internet.

Facebook a pris de court son public avec l'annonce d'une appli de rencontre et a esquissé son plan pour pousser l'adoption de la réalité virtuelle par le grand public avec trois annonces liées à Oculus.

Voici les principales annonces faites lors du lancement de F8 2018: 

  • Clear History. Lancement d'un bouton "Effacer l'historique" pour supprimer son historique plus facilement
  • Dating. Facebook développe des fonctionnalités pour servir d'application de rencontre.
  • Watch Party: Facebook permet de regarder une vidéo à plusieurs — un sorte de Periscope mais réservé à ses amis.
  • Instagram Video Chat: Instagram se dote d'un chat vidéo qui est susceptible d'en faire un concurrent de FaceTime en passant par Instagram Direct.
  • WhatsApp Group Calling. WhatsApp s'enrichit d'appels groupés et d'autocollants.
  • AR pour Messenger. Le design de Messenger est simplifié et l'application enrichie d'une caméra de réalité augmentée. 
  • Oculus Go. Commercialisation du casque autonome de réalité virtuelle Oculus Go à 199 dollars avec 1000 applications.
  • Vote sur les commentaires. Facebook introduit des boutons pour apprécier (upvote) ou déprécier (downvote) les commentaires sur le site — comme sur Reddit.
  • Sharing to Stories. Les développeurs pourront intégrer leurs applis aux Stories sur Facebook et Instagram, permettant par exemple d'accéder à un morceau sur Spotify depuis une story.
  • Messenger bots. Il y a désormais 300.000 bots actifs sur Messenger, a annoncé David Marcus.
  • Messenger Translate. Messenger va intégrer une fonction de traduction qui devrait permettre de converser en quasi temps réel avec quelqu'un parlant une langue étrangère.
  • Oculus TV. Pour rendre la VR plus grand public, Facebook lance une chaîne pour regarder des contenus vidéos dans son casque de VR, en partenariat avec Netflix, Hulu, ESPN, Showtime, entre autres.
  • Oculus Venus. Sur le même principe et pour pousser l'adoption de la VR, Facebook offre des événements en live comme des rencontres sportives et des concerts.
  • Mondes virtuels à partir de photos statiques. Facebook promet de reconstituer des univers virtuels à partir de photos statiques — comme la maison de votre enfance par exemple.

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook a torpillé les inquiétudes de Wall Street sur Cambridge Analytica avec un T1 monstrueux et son action grimpe

VIDEO: On a testé pour vous la cryothérapie — cette pratique où vous entrez dans une cabine à -90°C