Les fabricants de puces électroniques chutent à la Bourse de Paris après l'avertissement sur les résultats d'Apple

Aaron Doster-USA TODAY Sports

Apple a lancé un avertissement sur ses résultats mercredi 2 janvier 2019. La firme de Cupertino anticipe un chiffre d'affaires moins bon que prévu sur la période d'octobre à décembre, en raison notamment de la faiblesse des marchés émergents, à commencer par la Chine.

Cette annonce n'a pas manqué d'affecter les fabricants de semi-conducteurs, fournisseurs de la marque à la pomme, en Bourse. Les équipementiers américains, à l'image de Qualcomm, s'affichaient dans la foulée en baisse dans les échanges après-Bourse.

Sur la place de Paris, les fabricant de puces électroniques chutent lourdement à l'ouverture du marché jeudi matin. A 9h58, l'action STMicroelectronics dégringole ainsi de 6,79%. 

Cours de l'action STMicroelectronics à 9h58 jeudi 3 janvier 2019. Investing

Soitec, qui produit des matériaux semi-conducteurs utilisés pour la fabrication de puces équipant les smartphones, les tablettes et les ordinateurs, voit également son action dégringoler de 5,08%.

Cours de l'action Soitec à 9h58, jeudi 3 janvier 2019. Investing

Dans un contexte de ralentissement de la croissance du marché des smartphones, ce "profit warning" d'Apple suscite des inquiétudes chez les investisseurs. C'est la première fois depuis le lancement de l'iPhone en 2007 que le géant américain émet un avertissement sur son chiffre d'affaires avant la publication de ses résultats trimestriels.

Au-delà de Soitec et STMicroelectronics, l'ensemble des entreprises tech — comme Atos (-3,26%), Capgemini (-3,82%) et Dassault Systems (-4,21%) — s'affichent en fort repli à la Bourse de Paris.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple avertit que son prochain chiffre d'affaires sera moins bon que prévu — son action s'écroule

VIDEO: Voici ce qui est réaliste et exagéré à propos des cartels de la drogue dans 'Narcos' et 'Sicario'