Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Facebook a dû payer 106 millions d'euros au fisc français pour ne pas avoir déclaré ses revenus

Facebook a dû payer 106 millions d'euros au fisc français pour ne pas avoir déclaré ses revenus
Le géant de la tech n'a pas déclaré ses revenus générés en France avant 2018, et en paie aujourd'hui le prix. © Unsplash/Alex Haney

Le géant des réseaux sociaux vient d'écoper d'une amende salée de la part du fisc français. Facebook France a payé un redressement fiscal de 106 millions d'euros, dont 22 millions de pénalités, pour ne pas avoir déclaré les revenus générés dans le pays avant 2018, selon les informations de Capital. Un porte-parole de la filiale française de l'entreprise a confirmé à Capital "avoir conclu un accord avec l'administration fiscale portant sur les années 2009 à 2018, au titre duquel nous verserons un règlement de 106 millions d'euros".

A partir de 2018, Facebook avait annoncé que sa filiale française déclarerait l'intégralité de ses revenus réalisés dans l'Hexagone au fisc français, plutôt qu'en Irlande, où se trouve son siège européen. En 2018, Facebook avait ainsi payé trois fois plus d'impôts en France que l'année précédente, versant 5,7 millions d'euros d'impôts sur les bénéfices en 2018, contre 1,96 million d'euros en 2017. Depuis, le montant versé par la filiale française du réseau social au fisc français augmente d'année en année. En 2019, il s'élevait à 8,7 millions d’euros (hors redressement).

Mais s'il essaie de se racheter une bonne conduite, le réseau social a encore des efforts à faire. Le chiffre d'affaire que Facebook a déclaré avoir réalisé en France au fisc en 2019 serait deux fois moins élevé que son chiffre d'affaire réel, estimé à 1,3 milliards d'euros. En cause, un nombre d'utilisateurs par mois revu à la baisse par la filiale française de l'entreprise.

Depuis son récent redressement fiscal, Facebook France affiche tout de même une perte de 88 millions d’euros, et des capitaux propres négatifs de 70 millions d’euros, comme le montrent ses comptes 2019, rapporte Capital. De quoi freiner l'entreprise au moment de déclarer ses impôts au fisc...

A lire aussi — Vous serez obligé de vous faire au design du nouveau Facebook à partir de septembre

Découvrir plus d'articles sur :