Facebook a malencontreusement supprimé les anciens posts de Mark Zuckerberg

Le DG de Facebook, Mark Zuckerberg, en train de boire un verre d'eau pendant son témoignage lors d'une audience de la House of Energy and Commerce à Capitol Hill, à Washington, le mercredi 11 avril 2018. AP Photo / Andrew Harnik

Les anciens messages de Mark Zuckerberg sur Facebook ont ​​disparu, emportant avec eux des détails sur des moments clés de l'histoire du réseau social. Business Insider US a constaté à plusieurs reprises que des anciens posts datant de plusieurs années publiés par le DG milliardaire âgé de 34 ans, et rapportés par les médias à l'époque, ont depuis disparu. Cela inclut tous les posts qu'il a publiés en 2007 et 2008.

Un porte-parole de Facebook, contacté pour obtenir une réaction, a déclaré que les messages avaient été "supprimés par erreur" en raison de "problèmes techniques". "Il y a quelques années, certains posts de Mark ont ​​été supprimés par erreur en raison de problèmes techniques. Le travail pour les récupérer aurait été beaucoup trop important et sans garantie de résultat. Nous ne l'avons donc pas fait", a déclaré le porte-parole dans un communiqué.

"Nous sommes d'accord sur le fait que les gens devraient pouvoir trouver des informations sur les posts publiés dans le passé et sur les principales actualités de l'entreprise. C'est pourquoi nous partageons et nous archivons publiquement ces informations depuis des années — d'abord sur notre blog, puis ces dernières années dans notre Newsroom."

Ces disparitions, ainsi que d'autres modifications apportées par Facebook à la manière dont la société conserve ses archives, rendent beaucoup plus difficile l'analyse de l'historique du réseau social. Cela rend également beaucoup plus difficile le fait de tenir la société responsable, et Mark Zuckerberg lui-même, de déclarations antérieures, en particulier pendant une période durant laquelle la société est observé de près à la suite d'une série de scandales.

En raison de la nature même du problème, il est extrêmement difficile de rendre compte de ce qui a disparu exactement au fil des années. Le porte-parole de Facebook a déclaré qu'ils ne savaient pas combien de posts au total avaient été supprimés.

Le curieux cas de la disparition de Mark Zuckerberg de Facebook

En avril 2012, Facebook a acquis Instagram, un moment décisif dans la croissance du géant de la tech de Menlo Park, en Californie. Plusieurs articles de l'époque citaient une publication que Mark Zuckerberg avait postée sur son mur à propos de l'acquisition — mais ce message est aujourd'hui inaccessible. Les liens vers cette publication à partir d'anciens articles de presse ne fonctionnent plus et son profil n'apparaît nulle part.

Il s'agissait d'un document important dans l'histoire de Facebook, d'autant que Mark Zuckerberg avait promis : "nous sommes déterminés à créer et à développer Instagram de manière indépendante" — engagement sur lequel il est depuis revenu. Facebook intègre désormais de plus en plus l'application de partage de photos, et les tensions autour de cette situation ont contribué au départ des deux cofondateurs d'Instagram en septembre 2018. (Une copie du message de Mark Zuckerbrerg a toutefois été conservée sur le blog de la Newsroom de Facebook.)

À lire aussi : Le départ de deux cadres clés de Facebook pourrait être pire que prévu pour le réseau social

Les suppressions les plus drastiques concernent des années entières. En 2006 et 2009, Mark Zuckerberg a régulièrement été actif sur le réseau social — mais aucun message n'est visible de ces deux années écoulées. Le porte-parole de Facebook a confirmé que tous les posts de 2007 et de 2008 avaient été supprimés.

Voici le message d'erreur que vous voyez lorsque vous cliquez sur un lien vers l'un des posts Facebook supprimés de Mark Zuckerberg. Facebook

Voici un autre exemple concret plus tard : l'ancien chef de Facebook, Josef Desimone, est décédé dans un accident de moto en juillet 2013. TechCrunch avait rapporté à l'époque que Mark Zuckerberg avait annoncé la nouvelle dans un post Facebook. Cependant, ce message est maintenant inaccessible.

Le mois suivant, Facebook a organisé une soirée pour honorer la mémoire de Josef Desimone à son siège. Des centaines de personnes ont été invitées et les boissons ont coulé à flot — ce qui mena à un véritable chaos. Comme l'a précédemment rapporté Business Insider US, de nombreux combats ont éclaté parmi les invités, le personnel de sécurité pensait que c'était lié aux gangs. 

De nombreux autres posts de Mark Zuckerberg de cette période restent tout de même accessibles au public.

Facebook a également rendu plus difficile la navigation dans ses archives d'anciennes annonces

Enfin, les gens ont rencontré des problèmes pour accéder aux archives de blogs anciens de Facebook. Ces dernières années, Facebook avait un blog sur lequel des annonces étaient souvent postées et sur lequel on pouvait naviguer par mois; un exemple archivé de publication est disponible ici, via Internet Archive. Mais en 2014, Facebook a lancé sa nouvelle "Newsroom", la page de référence pour ses annonces clés, et a cassé les liens publics vers les anciens posts de blogs.

Désormais, lorsque vous cliquez sur un lien vers un post de blog inclus dans un ancien article, vous êtes redirigé vers la Newsroom. La Newsroom n'a pas de beaucoup de copies de ces anciens articles de blog, ce qui signifie qu'il n'y a pas vraiment de moyen d'y accéder. Ils existent toujours sous une forme — en tant que "note" enregistrée sur la page publique "Facebook" sur le réseau social. Mais jusqu'à aujourd'hui, il n'existait pas d'archive centralisée permettant de les parcourir, comme ce qui était disponible pour le blog Facebook ou comme ce qui existe aujourd'hui pour les publications dans Newsroom.

Au lieu de cela, pour en lire un spécifiquement, vous deviez soit déjà le connaître et rechercher des mots-clés sur Google, soit faire défiler les milliers de messages de la page Facebook au fil des années.

Après que Business Insider US a sollicité un commentaire, Facebook a ajouté un onglet public "Notes" sur la page Facebook pour y accéder. (Un porte-parole de Facebook a déclaré que l'onglet Notes devait être disponible depuis 2014, mais un bug le rendait invisible. Business Insider US a essayé de le trouver avant la publication mais a rencontré des messages d'erreur indiquant qu'il n'y avait pas de page.) Cependant, l'onglet Notes se chargeait extrêmement lentement.

Prenons, par exemple, le lancement en 2006 du fil d'actualité, qui est aujourd'hui devenu un mastodonte publicitaire générant des milliards de dollars pour la société. Mark Zuckerberg a tenté d'étouffer les premières réactions violentes des utilisateurs concernant le fil d'actualité avec un article de blog intitulé "Calmez-vous. Respirez. Nous vous entendons", mais un lien menant vers ce post de blog inclus dans un article de TechCrunch publié à l'époque redirige simplement vers la page d'accueil de la Newsroom.

Il n'y a pas de copie de l'article de blog dans la Newsroom, et il est actuellement disponible uniquement sous forme de Note de Facebook. Voici à quoi cela ressemblait avant la fermeture du blog, selon Internet Archive.

L'effet de ce changement sur les archives a été de brouiller radicalement l'enregistrement du passé de Facebook, ce qui rend beaucoup plus difficile la recherche de déclarations et d'anciennes annonces de la société.

Le contenu de Mark Zuckerberg a déjà disparu auparavant

Ce n'est pas la première fois que des contenus de Mark Zuckerberg disparaissent sans que Facebook ne le prévienne. En avril 2018, TechCrunch avait signalé que les messages envoyés par le DG étaient supprimés de la boîte de réception d'autres personnes à leur insu ou sans leur consentement — une fonctionnalité qui n'était pas disponible pour les utilisateurs lambdas de Facebook à cette époque.

Et en novembre 2016, les posts publiques de Mark Zuckerberg sur les médias et le rôle de Facebook dans l'élection américaine de 2016 ont également disparu, avait rapporté le site The Verge à l'époque. À cette époque-là, un porte-parole avait déclaré à The Verge que leur suppression était un accident et les a ensuite restaurés.

Version originale : Rob Price/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Salaires de misère, sexe et joints au bureau... l'effarant quotidien des modérateurs de Facebook

VIDEO: Deliveroo vient d'ouvrir ses premières cuisines partagées pour proposer plus de choix à ses clients de banlieue parisienne — voici à quoi elles ressemblent