Facebook a publié un message pour ses utilisateurs: 'Non, vous n'êtes pas le produit'

Mark Zuckerberg. Justin Sullivan/Getty Images

  • Facebook est au coeur d'une controverse concernant son rôle dans la présidentielle américaine de 2016, et surtout à cause de son modèle économique.
  • Le modèle économique de Facebook est basé sur la vente de publicités ciblées aux annonceurs, en utilisant des données qu'il recueille sur ses utilisateurs. 
  • Comme Facebook est un service gratuit, qui génère du chiffre d'affaires grâce aux informations des utilisateurs via les publicités ciblées, les critiques ont répété le vieil adage: "si tu ne paies pas, tu n'es pas le client — tu es le produit". 
  • Facebook nie cette affirmation dans une note publiée lundi 23 avril 2018.

Facebook est gratuit ... plus ou moins.

En échange d'un accès au réseau social, à sa messagerie, et aux nombreux autres services gratuits proposés par Facebook, les utilisateurs donnent leurs données personnelles. On ne le voit pas comme un échange car le principe même de Facebook est de fournir de vraies informations personnelles sur votre vie pour remplir votre profil Facebook.

Mais ces données sont utilisées par Facebook pour vendre des "publicités ciblées" aux annonceurs. 

Facebook est "gratuit", mais vous payez avec vos informations personnelles. Celles-ci sont ensuite utilisées pour obtenir des publicités ciblées — c'est la première source de revenus pour Facebook.

Et c'est ce modèle économique qui pose problème auprès des critiques de Facebook. Comme le patron d'Apple, Tim Cook, qui avait dit en 2014: "Quand un service en ligne est gratuit, vous n'êtes pas le client — vous êtes le produit".

Cette pensée a refait surface en début d'année quand on a appris que la société d'analyse de données Cambridge Analytica, parmi d'autres, avait eu accès à une grande quantité de données d'utilisateurs de Facebook. Les données collectées venaient de 87 millions de profils d'utilisateurs de Facebook, et elles ont ensuite été utilisées pour cibler des publicités politiquement orientées, qui avaient été diffusées pour influencer les électeurs durant la présidentielle américaine de 2016.

Mais Facebook ne voit aucun problème dans ce modèle économique et ne reconnaît pas non plus le fait que Facebook fait de ses utilisateurs un produit. 

"Si je ne paye pas pour utiliser Facebook, suis-je un produit?", peut-on lire dans la FAQ Facebook ce lundi. "Non, notre produit est le réseau social — la capacité d'être en contact avec les gens qui comptent pour vous, où qu'ils soient dans le monde". 

Reuters/Leah Millis

La question et la réponse de la FAQ de Facebook ont toutefois été contredites par des cadres de Facebook.

"Ce n'est certainement pas un terme que nous avons utilisé depuis un moment", a dit Sheryl Sandberg, directrice des opérations chez Facebook, pendant une conférence de presse en septembre 2016, en référence au fait que Facebook était identifié comme "un réseau social". 

Quand Mark Zuckerberg a été interrogé à plusieurs reprises sur les entreprises que Facebook considérait comme des concurrents directs, le patron de Facebook a eu du mal à répondre de manière franche. Et c'est parce que Facebook fait beaucoup de choses en même temps — c'est un réseau social, une société qui vend des publicités, un fabricant de matériel informatique (juste pour en citer quelques uns).

Dire que le produit de Facebook est le "réseau social" serait inexact — Facebook a plusieurs produits. Mais en ce qui concerne le réseau social, le service ne rapporte pas d'argent de façon directe. Facebook vend des espaces publicitaires très ciblés — avec les données que vous fournissez, directement et indirectement, pour vendre ces pubs. 

Voici l'explication de Zuckerberg en ce qui concerne le fonctionnement de Facebook, pendant son audition au Congrès, début avril:

"Ce que nous autorisons aux annonceurs, c'est de nous dire qui ils veulent atteindre, et ensuite nous faisons les placements. Donc si un annonceur vient vers nous et dit 'je vends des skis, et je veux les vendre aux femmes', alors on pourrait avoir une idée assez précise, si des personnes ont partagé des publications sur le ski, ou si elles ont dit qu'elles aimaient le ski, et si elles ont précisé qu'elles étaient des femmes, alors on peut montrer ces publicités aux bonnes personnes, sans que les données ne changent de main et ne soient divulguées aux annonceurs."

Facebook ne vend pas son réseau social comme un produit, le produit correspond en fait aux données générées par ce réseau, qui sont utilisées pour vendre des espaces publicitaires. Donc, vous êtes le produit — même si Facebook dit que vous ne l'êtes pas. 

Version originale: Ben Gilbert/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Facebook vient de publier ses règles longtemps tenues secrètes sur ce qui fera que le réseau social vous bloque

VIDEO: Un fervent utilisateur d'Android passe à l'iPhone XS — voici ses impressions