Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Facebook a supprimé par erreur des articles sur le coronavirus

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Facebook a supprimé par erreur des articles sur le coronavirus
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, participe à la conférence annuelle de Munich sur la sécurité en Allemagne, le 15 février 2020. © Andreas Gebert via Reuters

Facebook empêche les utilisateurs de publier des articles légitimes sur le coronavirus, probablement à cause d'un bug dans ses filtres de spam. Mardi, de nombreux usagers du réseau social ont signalé sur Twitter qu'ils se trouvaient dans l'impossibilité de publier des articles provenant de certains médias, notamment Business Insider US, BuzzFeed, The Atlantic et le Times of Israel. On ne sait pas exactement ce qui a mal tourné, et Facebook n'a pas répondu à une demande de commentaires.

Face à la pandémie croissante de COVID-19, Facebook a renvoyé chez eux un grand nombre de ses modérateurs de contenu, affirmant qu'il s'appuierait plutôt sur des logiciels automatisés. Alex Stamos, un ancien responsable de la sécurité de Facebook, pense que ce changement pourrait être la cause de ce bug. Il a écrit sur Twitter : "Il semble que le logiciel antispam de Facebook se soit détraqué". "Hier, Facebook a renvoyé chez eux des modérateurs de contenu, qui ne peuvent généralement pas travailler à domicile en raison des engagements de confidentialité que l'entreprise a pris. Nous assistons peut-être au début de la folie du machine-learning avec moins de surveillance humaine", a-t-il ajouté.

Facebook a nié que le bug était lié à des changements dans son personnel de modération de contenu. Dans un tweet, le vice-président d'Integrity, Guy Rosen, a déclaré : "Nous sommes sur le coup — c'est un bug dans un système anti-spam, sans rapport avec les changements dans notre équipe de modérateurs de contenu. Nous sommes en train de réparer et de ramener tous ces messages". Voici quelques-unes des plaintes contre la modération de Facebook :

Version originale : Rob Price/ Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :